Technologies

USA : Adents présente un premier cas d’usage de la blockchain dans l’industrie pharmaceutique

Écrit par © Filactu le . Rubrique: Technologies

Adents-Blockchain image

Aux États-Unis, à compter du 27 novembre 2019, les distributeurs et grossistes de produits pharmaceutiques auront l’obligation de vérifier la conformité et l’authenticité des produits sérialisés qui leur ont été renvoyés par les pharmacies avant de les revendre sur le marché. Ces vérifications concernent 60 millions de produits par an, soit des milliers de déclarations à vérifier quotidiennement.

C’est à l’occasion des Microsoft Experiences 2018, qui se déroulaient à Paris les 6 et 7 novembre, que la société française Adents, experte en logiciels d’identification et de traçabilité unitaire, a présenté un premier cas d’usage de la blockchain, sans toutefois citer le nom de son client. Développée à partir de sa plate-forme Adents NovaTrack, cette solution permet de garantir la conformité des médicaments commercialisés après retour dans le cadre de la loi Drug Supply Chain Security Act.

Un routeur qui automatise et accélère le processus de vérification

Implantée aux États-Unis depuis 2016, Adents a résolu ce problème de conformité imminent grâce à la mise en place en juillet dernier d’un routeur d’authentification des produits pharmaceutiques en temps réel, basé sur une architecture blockchain.

Appelé « Adents Verification Router Service » - Adents VRS -  celui-ci permet aux distributeurs et grossistes de rechercher des éléments d’identification du produit dans la base de données d’un fabricant en utilisant le numéro de série GTIN, le code d’identification national (« National Drug Code », NDC), le numéro de lot et la date d’expiration, via le scan du DataMatrix ou via une saisie manuelle.

En plus de garantir qu’un produit est commercialisable (licite ou non retiré du marché après expédition), le VRS d’Adents permet de maintenir une gestion du stock fluide et de garantir leur réintroduction rapide dans la chaîne d’approvisionnement.

Un système de vérification bâti sur la plate-forme Adents NovaTrack

Pour fiabiliser et faciliter les connexions entre les différents acteurs impliqués dans la supply chain pharmaceutique, Adents a utilisé sa propre plate-forme de développement d’architecture blockchain : Adents NovaTrack. Basée sur un écosystème de blockchains en consortium, elle associe l’identification unitaire à des outils d’intelligence artificielle et d’Internet des objets.

Dévoilée en mai à VivaTech2018, la plate-forme Adents NovaTrack  est le fruit d’une collaboration entre Adents et son partenaire Microsoft. Chaque blockchain fournit à ses participants un environnement sécurisé pour le partage des données et des processus de la chaîne d'approvisionnement. Adents NovaTrack utilise un protocole de données basé sur la blockchain Ethereum et une plate-forme décentralisée pour stocker et partager les données et inclut l’utilisation de Smart Contracts.

La plate-forme Adents NovaTrack est construite sur la structure Microsoft blockchain qui utilise la plate-forme Azure Intelligent Cloud.

Avec Adents NovaTrack les fournisseurs de solutions logicielles indépendants peuvent développer des solutions pour tous les types de marchés permettant :
•    de lutter contre les marchés parallèles et la contrefaçon ;
•    d’éviter la livraison de produits non conformes ;
•    d’optimiser de la gestion des stocks ;
•    d’intégrer des données liées à l’IoT pour enrichir les informations de traçabilité.

La solution Adents VRS serait déjà en cours de test en conditions réelles chez de grands distributeurs de médicaments aux États-Unis, affirme Adents. <