Technologies

GS1 constitue le premier référentiel mondial de données sur les produits

Écrit par © Filactu le . Rubrique: Technologies

GS1, l’organisation internationale de standardisation des échanges commerciaux — notamment promoteur du code à barres* — propose à ses membres — 1,3 million d’entreprises adhérentes dans 112 pays dont 40 000 en France — de constituer secteur par secteur la plus grande base de données mondiale de références produits. L’intérêt de cette approche, dans un contexte où la valeur des données repose sur leur fiabilité, est que les fiches produits sont créées, actualisées et validées par les fabricants eux-mêmes.

Comme le montre l’étude « #VibrantFuture », réalisée conjointement par Forbes Insight et Criteo, la clé du succès pour l’industrie du retail réside désormais dans le partage de la donnée. 71 % des marques et des retailers sont prêts à mettre leurs données en commun afin de mieux collaborer.

Jusqu’à présent, le code à barres, bien que spécifique à chaque produit, permettait, par exemple au douanier, d’identifier le producteur du produit et non d’obtenir des informations sur les caractéristiques du produit lui-même.

C’est ce qui va changer avec l’initiative « GS1 Cloud » et l’utilisation du code GTIN** (Global Trade Item Number), il sera désormais possible d’obtenir des informations descriptives sur les produits. Encore faut-il que les différentes filières économiques, membres de GS1, en prennent l’initiative et se mettent d’accord sur une fiche descriptive standard.

Disposer de ces informations statiques de base, saisies et validées par le propriétaire de la marque, est en effet un préalable indispensable à toutes les possibilités futures de collaborations au sein d’une même filière, mais aussi au-delà en particulier avec les plateformes d’e-commerce.

Il est courant de constater sur les sites d’e-commerce des erreurs grossières de description des produits : manque de vigilance des vendeurs qui recopient les données, erreur de traduction, incohérence des caractéristiques techniques autant de lacunes qui sèment le trouble chez les consommateurs et qui sont à l’origine de l’abandon de nombreuses transactions.

Une information fiable et à jour sur toutes les plateformes

La gestion de l’information produit est donc devenue primordiale pour mieux vendre en ligne. Elle permet à la fois aux marketplaces de valoriser l’offre de leurs marchands, et aux consommateurs de trouver, comparer et acheter plus facilement les produits qu’ils recherchent.

C’est dans ce but, qu’Alibaba France et GS1 France ont signé, le 4 juillet 2017, un Memorandum d’entente afin de promouvoir l’utilisation du code GTIN pour identifier les produits. Ce Memorandum spécifique au marché français s’inscrit toutefois dans une démarche mondiale puisque Alibaba a déjà engagé un processus similaire avec d’autres entités GS1 à travers le monde.

Parallèlement, Alibaba France encouragera les marques françaises qui utilisent ses plateformes, notamment Tmall et Tmall Global, à utiliser le réseau Global Data Synchronization Network (GDSN) de GS1. Le GDSN est un réseau international qui permet aux marques et aux différentes plateformes d’échanger des cartes d’identité standardisées pour chaque produit (la fiche produit). La synchronisation de ces données se fait en quasi temps réel, permettant ainsi aux marques et aux plateformes d’e-commerce de fournir une information fiable et à jour aux consommateurs.

Grâce à GS1 Cloud, les partenaires commerciaux comme les consommateurs seront en mesure d'obtenir des informations fiables et actualisées sur les produits ce qui permettra d'accroître leur satisfaction et leur confiance. De plus, toutes les entreprises, potentiellement utilisatrices de ces données, réaliseront des économies et gagneront en efficacité opérationnelle en simplifiant la manière dont les informations sur les produits sont obtenues.

Déjà, environ 15 millions de codes GTIN et de fiches produits standardisées ont été saisis et échangées via le réseau GDSN depuis le lancement de l’initiative en 2007.

En France, c’est le secteur des Vins & Spiritueux (V&S) qui servira d’opération pilote. Un secteur qui compte près de 10 000 acteurs producteurs, négociants, éleveurs, distributeurs adhérents à GS1 France… Un groupe de travail a été constitué, en juillet 2017, sur « la gestion de l’information produit à l’heure du numérique ; ou comment réussir la transformation numérique de la filière ? »

« Il s’agit, explique Paul BOUNAUD, responsable des filières agricoles et RHD de GS1 France, de créer les conditions d’une saine collaboration entre les différents partenaires de la filière pour établir un état des lieux des pratiques et besoins métiers autour de l’information produit. Ceci est d’autant plus nécessaire que l’offre française est riche et souvent perçue comme complexe vu de l’étranger. »

Le premier annuaire digital des V&S français devrait être disponible courant 2018 - 2019. <

Philippe Collier

* Inventé par Norman Joseph Woodland et Bernard Silver en 1952

** Le GTIN (Global Trade Item Number) est un code international à 13 chiffres permettant aux produits d’être identifiés de manière unique. Attribué directement par GS1 aux marques, l’utilisation du GTIN est devenue un prérequis essentiel au e-commerce.

Article associé :

Qualité et cycle de vie des produits : coupler une information statique à une information dynamique
22 décembre 2017. Rubrique: Technologies