Technologies

Yousign simplifie et démocratise la signature électronique

Écrit par © Filactu le . Rubrique: Technologies

Comme l’explique Luc Pallavidino, cofondateur* en 2013 et président de Yousign, « en dépit de la reconnaissance légale de la signature électronique, depuis les années 2000, son usage semblait vivre une stagnation tant sa mise en œuvre restait plus contraignante qu’une simple griffe sur un document papier. Aujourd’hui, notre solution 100 % Web apporte une réponse pragmatique, efficace et économique aux attentes du marché. »

Vaincre l’inertie des habitudes

Eric Chevalier, directeur général de Yousign, renchérit, « au-delà d’une simple méfiance, on peut imaginer que cette résistance provenait de la complexité du procédé de signature électronique. Deux prestataires étaient nécessaires (fournisseur de technologie et tiers de confiance), les utilisateurs devaient se munir d’un certificat qu’il fallait retirer auprès d’un organisme certificateur. Ce certificat était stocké sur un dispositif externe (carte à puce ou clé USB)… autant d’étapes n’incitant pas à modifier ses habitudes. En plus d’être complexe, cette démarche est inadaptée aux terminaux mobiles. »

C’est ainsi que des situations absurdes persistent à l’heure de la dématérialisation des documents et du 0 papier dont les avantages économiques sont perdus. Il est encore courant qu’un notaire fasse traverser la France à l’un de ses clients pour signer un simple acte. De même, le service en ligne de déclaration des impôts de la DGFIP n’utiliserait pas une version certifiée de la signature électronique…

Une solution simple, intuitive et mobile

C’est en partant de ce constat que la solution Yousign a été conçue. Une solution simple, intuitive et mobile qui répond aux attentes des utilisateurs et des entreprises. C’est une solution 100% Web, accessible en mode SaaS et compatible avec tous les terminaux mobiles. Enfin, si le client le souhaite, toutes les « conventions de preuve » et les documents sont archivés pendant 10 ans sur le cloud d’Arkhinéo, une filiale à 100 % de la Caisse des dépôts et des consignations (CDC).

En résumé, selon Eric Chevalier :

• Yousign est simple d’utilisation, car la solution s’appuie sur une interface intuitive à l’image des outils numériques grand public. Il n’y a donc aucune installation de logiciels chez les clients ;

• Yousign assure la légalité des signatures en garantissant l’intégrité du document (toujours un document PDF) et l’authenticité du signataire par une double vérification de son identité (par son adresse mail et par un code de sécurité envoyé par SMS). Yousign fait partie de la Trusted List des fournisseurs de solution de signatures électroniques certifiés en France par l’Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information (ANSSI) reconnue par la Commission européenne ;

• Yousign est 100% made in France. Qu’il s’agisse du siège de la société, du support technique ou des serveurs sur lesquels sont hébergées les données, tout est en France et la société a pris le parti de ne rien externaliser pour proposer à ses clients en vrai accompagnement et garantir la réactivité.

En termes de coût le service est commercialisé à travers des packs de signatures de 15 € pour 10 signatures à 2 500 € pour 3 600 signatures (0,69 € l’unité). La validité des packs est illimitée dans le temps. Il est aussi possible pour les grandes entreprises ou administrations de souscrire des abonnements mensuels ou annuels avec une formule minimale de 30 euros HT /mois pour un nombre de signatures illimité. Les signatures Yousign sont aussi commercialisées en marque blanche. Ainsi une banque ou une compagnie d’assurance pourra intégrer à son service Web la signature de contrats en ligne à partir de la solution Yousign.

Un contexte législatif favorable

« Depuis juillet 2016, le règlement européen « eIDAS » harmonise le marché de la signature électronique en Europe, créant ainsi de nouvelles opportunités pour les acteurs du marché et rassurant les entreprises quant à la légalité de ce type de services offerts par des prestataires de services de confiance qualifiés comme Yousign. Mais c’est surtout, en France, la mise en application de la « loi Macron » qui représente un véritable coup de pouce à la signature électronique. Afin de faciliter la vie des entreprises, cette loi porte en son article 220, l’obligation d’un « dispositif permettant, dans leurs relations dématérialisées avec l'administration et les tiers, de justifier de leur identité et de l'intégrité des documents transmis, » » constate avec satisfaction Eric Chevalier.

En conclusion, après une première levée de fonds de 500 000 euros début 2016, Yousign va à nouveau boucler une opération similaire avant l’été pour un montant de plusieurs millions d’euros afin de recruter de nouveaux collaborateurs et s’attaquer au marché international.

Yousign compte déjà plus de 1 500 clients parmi lesquels de références prestigieuses comme Auchan, AON, bpifrance, Carrefour Voyages, April, Verspieren, OCP ou encore EDF. <

Philippe Collier

* avec Antoine Louiset, tous deux ingénieurs en sécurité des systèmes et monétique.