Technologies

MarkMonitor lance une solution intelligente de surveillance du « dark web »

Écrit par © Filactu le . Rubrique: Technologies

La solution MarkMonitor Dark Web and Cyber Intelligence™ a pour fonction desurveiller les  zones les plus obscures de l’Internet : « dark web », « deep web » (web profond), les espaces de discussion, les applications pastebin, les forums et les groupes d’acteurs malveillants sur les réseaux sociaux. Elle génère des alertes en quasi-temps réel en cas de détection de menaces avant, pendant ou après une cyberattaque.

Cette nouvelle solution dédiée apparaît comme une préfiguration de la refonte complète de la plate-forme de surveillance que le leader de la surveillance des marques sur Internet devrait prochainement annoncer. Celle-ci mettra en œuvre toutes les nouvelles technologies de traitement et d’analyse des données : big data, intelligence artificielle, datavisualisation,…


96 % du Web n’est pas visible


Le web visible indexé par les moteurs de recherche et ne représente que 4 % du web. Le deep web et le dark web, qui représentent les 96 %1 restants, comprennent des pages web non indexées, du contenu à accès limité et des informations sécurisées. 

Une partie de ce web non indexé est appelé « dark web ». Il se caractérise par une série de sites web et de contenus dissimulés sous le web surfacique, là où les adresses IP sont masquées et où les acteurs malveillants peuvent opérer en tout anonymat. Dans le dark web, les fraudeurs revendent les données volées à l’aide d’attaques par hameçonnage (phishing) et programme malveillant (malware). Certains hackers y proposent également leurs services et des tutoriels sur la violation de code. Ce phénomène explique l’essor des cyberattaques ciblant les infrastructures des entreprises qui résistent tant bien que mal à l’assaut de ces nombreux hackers.

La solution « Dark Web and Cyber Intelligence » utilise des processus automatisés pour surveiller et identifier les menaces dans plusieurs zones « sensibles ». Elle inclut des mots clés personnalisés dans plus de 150 langues pour offrir une meilleure visibilité sur les différentes activités malveillantes. La technologie d’automatisation imite le comportement humain pour communiquer avec les cybercriminels et infiltrer leurs réseaux, dans le but de détecter les menaces et d’étudier les interactions entre les réseaux de fraudeurs.

« De nombreuses entreprises développent des stratégies de protection de la marque axées sur la surveillance et la lutte contre les comportements malveillants dans le web surfacique », explique Akino Chikada, responsable marketing produit senior chez MarkMonitor. « Toutefois, le nombre de cyberattaques qui émanent du dark web ne cesse de croître. Savoir ce qu’il se passe dans le dark web est désormais tout aussi important, sinon plus, que de surveiller le web surfacique. »

 

[1] http://bgr.com/2014/01/20/how-to-access-tor-silk-road-deep-web/