Technologies

Alibaba dévoile une nouvelle plate-forme anti-contrefaçon

Écrit par © Filactu le . Rubrique: Technologies

C’est probablement pour rattraper la gaffe récente de son PDG, Jack MA, à propos de la qualité supposée des contrefaçons qu’Alibaba met les bouchées doubles pour convaincre les marques de son intention de lutter effectivement contre la contrefaçon.

C’est ainsi qu’Alibaba Group a annoncé, le 1er juillet 2016, une nouvelle plate-forme en ligne visant à rationaliser le processus de retrait à la disposition des marques dans la lutte contre les contrefaçons sur les plates-formes e-commerce de la société chinoise.

« The Intellectual Property Joint-Force System » devrait faciliter la tâche des marques pour notifier la présence de produits de contrefaçon sur les sites Alibaba Taobao Marketplace et Tmall.com. « Le portail permettra aux marques de confirmer les violations potentielles de leurs droits de propriété intellectuelle détectés par  Alibaba dans le cadre de ses efforts de suivi réguliers, après quoi la société supprimera les produits incriminés, » explique le communiqué.

«The IP Joint-Force System est une solution révolutionnaire qui va redéfinir la façon dont l'application de la propriété intellectuelle doit être menée à l'ère numérique, où les marques et les places de marché doivent travailler ensemble pour combattre les contrefacteurs, » déclare Matthew Bassiur, le responsable mondial d’Alibaba pour l’application des DPI.

Alibaba a lancé son nouveau système, lors de son « Rights Holders Collaboration Summit » qui s’est tenu à Hangzhou, en Chine. Les marques internationales telles que Louis Vuitton, Apple, Mars et Hewlett-Packard étaient présentes, de même que des associations professionnelles comme le Chinese British Business Council. 

Ce nouveau système n’est pas la première initiative d’Alibaba pour défendre le droit des marques. En août 2015, Alibaba avait publié une version en langue anglaise de sa plate-forme de notification des contrefaçons, TaoProtect, afin de rendre le processus de retrait plus accessible aux marques occidentales. Alibaba a ensuite créé le programme « Good-Faith Takedown » pour accélérer la procédure au cours de laquelle les entreprises doivent prouver qu’elles détiennent la marque pour demander le retrait immédiat des produits contrefaits.

Avec plus de 700 marques qui participent déjà au programme « Good-Faith Takedown », le nouveau système « IP Joint-Force » permettra aux deux parties de collaborer plus efficacement estime Alibaba.

Pour l’instant le nouveau système est encore en phase de tests. Celui-ci associe 180 sociétés, dont notamment  Adidas, Procter & Gamble, Philips, Apple et Mars… À terme, le système sera accessible à tous les membres du Good-Faith Takedown Program, mais aucune date n'a été donnée lorsque le déploiement sera achevé.