Technologies

Malaisie : Thales sécurise les diplômes dématérialisés de l’université Malaya

Écrit par © Filactu le . Rubrique: Technologies

Thales e-Security a annoncé, en décembre 2013, que l’Université de Malaya à Kuala Lumpur (Malaisie) utilise désormais sa technologie de sécurité nShield (HSM) et son serveur d’horodatage Time Stamp Server pour remettre des diplômes électroniques à ses étudiants, dans le but de réduire la contrefaçon et la fraude.

Les établissements universitaires du monde entier se trouvent confrontés au problème des diplômes falsifiés. L’Université de Malaya a décidé de surmonter cette difficulté en délivrant des diplômes numériques. Ces documents électroniques sont signés et horodatés numériquement et peuvent être authentifiés en ligne.

Chaque diplôme électronique est signé numériquement par le Secrétaire général et par le Vice-Chancelier de l’Université à l’aide d’identifiants numériques GlobalSign®. Les modules matériel de sécurité de Thales, inviolables, assurent une protection optimale de l’identité numérique des deux signataires, stockant en toute sécurité leurs clés de signature privées et empêchant les accès non autorisés. Dans le cadre de ce processus, chaque diplôme électronique bénéficie également d’un horodatage sécurisé, qui s’appuie sur l’heure nationale malaise (produite au SIRIM).

Richard Mallet, directeur général chargé de la région Asie Pacifique chez Thales e-Security, estime que « les établissements délaissent de plus en plus le papier au profit de documents électroniques, afin de réduire les coûts et d’améliorer la productivité. Mais il est capital que le système adopté soit suffisamment sûr pour pleinement garantir l’authenticité et l’intégrité de ces documents. Thales dispose d’une vaste expérience et de nombreux produits de pointe dans le domaine des signatures numériques et de l’horodatage, et offre ainsi aux établissements des solutions simples pour exploiter ces techniques cryptographiques très sécurisées. Nous sommes particulièrement fiers que l’Université de Malaya ait choisi la technologie Thales pour son diplôme électronique sécurisé et innovant. »

Selon David Asirvatham, Directeur du Centre des technologies de l’information de l’Université de Malaya, « chaque année, plus de 7 000 étudiants sortent diplômés de l’Université de Malaya, et nous devons leur offrir une attestation hautement crédible digne de notre établissement. Ce diplôme électronique non seulement résout le problème des faux diplômes, mais, à une époque où de plus en plus de diplômés recherchent un emploi via Internet et déposent leur candidature en ligne, il permet aux employeurs de valider rapidement et aisément l’authenticité des documents. Dès 2013, tous les étudiants diplômés de l’Université de Malaya recevront lors de la cérémonie de remise des diplômes un diplôme électronique en complément du document papier. » 

Mais qu’en est-il de la sécurité des diplômes papier ?