Technologies

USA : un Webcast sur la polémique du marquage ADN des composants électroniques de défense

Écrit par © Filactu le . Rubrique: Technologies

Le magazine Military & Aerospace  Electronics (M&AE) organise, le 14 décembre 2012,  un Webcast sur le thème   «  DNA marking controversy, and what it means for military semiconductor suppliers » avec notamment  des fournisseurs de composants électroniques militaires comme Rochester (Newburyport, Massachusetts) et Lansdale Semiconductor (Phoenix).

Les deux sociétés fournissent depuis longtemps des semi-conducteurs à l'US Defense Logistics Agency (DLA) qui est au centre d’une controverse concernant l’authentification des achats de composants militaires. Cette une agence du ministère de la Défense américain emploie 27 000 personnes dans le monde et gère les achats de plus de 2 210 systèmes d’armes.

La polémique tient au fait que la DLA oblige depuis peu les fabricants de  microcircuits électroniques (classe 5962) à utiliser un marquage authentifiant dans le but d’empêcher l’introduction des composants contrefaisants ou non-conformes dans la chaîne d'approvisionnement des équipements de défense.

Ce marqueur est en l’occurrence un ADN (acide désoxyribonucléique) végétal. Notons que la signature ADN utilisée doit être unique à la fois pour un fabricant ses fournisseurs.

Mais surtout, la DLA a fait le choix de rendre obligatoire l’utilisation d’un  procédé unique baptisé « SigNature® DNA ». Celui-ci est  fourni par la société américaine Applied DNA Sciences (ADNAS), qui a bénéficié d’un projet de R&D menée entre novembre 2010 et avril 2011.

Les intervenants du Webcast s’exprimeront au nom  de la Semiconductor Industry Association (SIA), de la JEDEC Solid State Technology Association, et d’importants distributeurs américains de semi-conducteurs.

Selon les experts de la SIA , la politique de la DLA est non seulement injuste en imposant des coûts supplémentaires aux fournisseurs de semi-conducteurs, mais elle serait aussi inefficace pour empêcher la contrefaçon.  Le monopole d’un seul fournisseur serait vulnérable à la copie. Ce qui n’est pas démontré.

Les intervenants de ce Webcast tenteront de cerner les différents problèmes liés à la mise en œuvre de cette politique courageuse et de trouver des solutions financièrement acceptables et qui protègent efficacement la chaîne d'approvisionnement des semi-conducteurs militaires.

Prix du Webcast : 129 $

Time: 1:00 PM EST/12:00 PM CST
10:00 AM PST/6:00 PM GMT

Inscription