Technologies

Cinq équipementiers allemands utilisent la traçabilité sécurisée

Écrit par CR46 le . Rubrique: Technologies

L’immatriculation unitaire des pièces détachées associée au système d’authentification numérique TecIdentify apparaît comme un moyen efficace de garantir l’intégrité des réseaux de distribution - Pionniers.

L’Association européenne des fournisseurs automobiles (CLEPA) et GS1 Allemagne travaillent de concert pour promouvoir la traçabilité sécurisée des pièces détachées automobiles basée sur une identification sérialisée. C’est-à-dire, une immatriculation unitaire reposant sur un code 2D, associé a un système de vérification/authentification numérique.

TecIdentify-label trw  opt

L’opération pilote qui avait été lancée dans ce secteur, sur les recommandations de la CLEPA, lors de la manifestation Automechanika 2008 de Frankfort (16-21sept 2008) fait désormais figure de référence. Cinq équipementiers importants, ATE, Federal-Mogul, GKN, Robert Bosh et TRW viennent d’achever la phase de tests de la solution TecIdentify. Le système est géré par TecCom, une place de marché B2B, spécialisée dans la distribution des pièces détachées automobiles. Celle-ci réunit 340 fournisseurs et gère 8,5 millions de transactions par mois, pour approvisionner 11 800 distributeurs.

> Des gains multiples

TRW a ainsi doté plus de 6 000 de ses produits d’un code Datamatrix qu’il suffit de scanner avec un simple lecteur de code-à-barres à partir d’un PC ou d’un téléphone portable raccordés à Internet pour vérifier instantanément l’authenticité du produit auprès du serveur TecIdentify.

TecIdentify-scan handy opt

 

screenshot tecidentify opt

En quelques secondes la base de données sécurisée donne le statut du produit : vert, la pièce est authentique, jaune ou rouge, il faut contacter le fabricant.

 

Selon Soren Kristensen, responsable marketing Europe de TRW, « C’est un moyen efficace de lutter contre les pièces contrefaisantes dont le coût est estimé entre 5 et 10 milliards d’euros chaque année pour l’industrie automobile.»

Cette traçabilité sécurisée sert aussi à d’autres fins : la gestion des expéditions et des réceptions, la facturation, facilite les opérations de rappel éventuelles, ou encore, de mieux gérer les périodes de garantie. Enfin, plus d’informations sur les produits peuvent être mises à disposition par le biais de la plateforme.

GS1 Allemagne, lors de sa journée d’information, Praxis Day for Counterfeit Security, le 4 juin 2009 à Cologne, a souligné l’importance de la sérialisation de masse. Celle-ci devrait même rapidement s’imposer dans de multiples secteurs dont la pharmacie. En Californie, celle-ci sera même bientôt requise par la loi. <

Philippe Collier

www.tecidentify.com