Technologies

Informatique : les mesures anti-contrefaçon mobilisent la recherche

Écrit par CR07 le . Rubrique: Technologies

La nouvelle Agence Nationale de la Recherche (ANR) a lancé, cet été, une action de recherche amont portant sur la sécurité des systèmes embarqués et l’intelligence ambiante.

L’appel à projets coordonné par Claude Kirchner, du Loria (l’INRIA de Lorraine), porte sur la sécurité des systèmes et des réseaux et la sûreté de fonctionnement des systèmes critiques mais aussi les aspects juridiques de la sécurité de la piraterie informatique. « La sécurité informatique peut être un moyen de pallier les difficultés de faire respecter un droit ou une obligation ( dispositifs de protection de la vie privée, sécurité anti-contrefaçons . . .). Pour renforcer le dispositif, le droit intervient alors pour sanctionner les atteintes aux systèmes de sécurité. Cette approche qui consiste à superposer une couche juridique et une couche technique pose de nombreuses difficultés qui nécessitent de proposer de nouveaux modèles d’interaction entre droit et sécurité informatique. Par ailleurs, l’archivage et la pérennisation des contenus numériques font émerger des enjeux juridiques qui sont étroitement liés aux choix techniques en matière de sécurité (charge de la preuve, présomptions, tiers de confiance . . .). Les croisements entre droit et sécurité se retrouvent aussi dans les pratiques et les usages des outils assurant la sécurité ; il faut alors se poser la question de la complémentarité dans les réponses juridiques et techniques. »