Technologies

La guerre des DRM a commencé

Écrit par © Filactu le . Rubrique: Technologies

Le moins que l’on puisse dire est que le succès d’Apple qui vend, à travers son service iTune Music Store, plus d’un million de chansons par jour dans le monde, suscite de nombreuses convoitises. D’autant que les fichiers sécurisés par son système de protection numérique propriétaire AAC FairPlay, ne sont utilisables que sur ses propres baladeurs iPod.

Une position dominante que de nombreux intervenants, comme Microsoft avec son DRM Windows Media Audio (WMA), Sony Connect avec son format Attrac3, et Real Networks avec son service Rhapsod, comptent bien remettre en cause. Tandis que les constructeurs de téléphones mobiles et les opérateurs de télécoms entrent aussi dans la danse. Les nouveaux téléphones mobiles avec DRM inclus ont le double avantage de n’autoriser que les contenus légaux, et de pouvoir facturer facilement l’utilisateur.

Face à la multiplication des systèmes DRM incompatibles, l’interopérabilité est devenue un enjeu stratégique. Pour convenir d’une norme commune ou étudier la possibilité d’établir des passerelles de traductions entre les différents systèmes, un premier corsortium Coral a été créé fin 2004 (réunissant HP, Intertrust, Philips , Matsushita, Sony,…), début 2005 pratiquement les mêmes acteurs s’accordent, sous l’égide de MPEG LA et de l’Open Mobile Alliance, à créer un DRM pour les mobiles, enfin à l’occasion du Midem, les mêmes, toujours à l’exclusion d’Apple et de Microsoft, annoncent la Marlin Joint Venture Development Association (JDA) dans le but de proposer, d’ici à cet été, la version 1.0 d’un DRM open source compatible avec Coral.

CR02