Technologies

Des signatures à bulles uniques et infalsifiables

Écrit par Philippe COLLIER le . Rubrique: Technologies

C’est l’histoire étonnante d’une PME de Montauban qui, à partir de la constatation de défauts aléatoires dans un procédé de collage, a développé un système d’authentification parmi les plus fiables au monde. Explications.

Prooftag-72dpi_fmtProoftag est un système original de protection contre la falsification des documents et la contrefaçon des produits. Il repose sur un système d’authentification utilisant des codes à bulles tridimensionnels toujours uniques et non reproductibles.

« C’est comme si vous donniez une empreinte digitale à chacun des vos produits», explique Frank Bourrières, le DG de Prooftag SAS, créée en 2004 à Montauban.

« Au départ, tout est parti de l’observation d’un défaut chronique sur un procédé de collage, constatant que chaque configuration des bulles apparaissant lors du séchage était absolument aléatoire et unique nous avons eu l’idée d’exploiter cette "signature". Après deux années de développement, avec l’aide de l’Institut de recherche en informatique de Toulouse (IRIT-CNRS), nous avons mis au point un algorithme fiable de reconnaissance et d’authentification ».

> Une signature toujours unique

Le " code à bulles " a la forme d’un petit morceau de plastique de 1 cm2. Il est apposé sur les produits ou les emballages dont le fabricant veut authentifier l’origine. Le contrôle peut se faire automatiquement à l’aide d’un lecteur optique qui traduit la position des bulles dans les trois dimensions en un code chiffré dont la valeur est soumise à une base de données de référence des signatures. Un simple contrôle visuel est aussi possible en confrontant le code de l’étiquette et la disposition des bulles à une image de référence consultable à distance sur Internet voire même sur un téléphone mobile de nouvelle génération. Quand un code à bulles est lu et interprété par le système l’authenticité du produit identifié est garantie à 100%.

Cette garantie de sécurité a toutefois un prix. Le coût de ce système anti-contrefaçon est encore réservé à des produits de valeur ou pour lesquels la sécurité doit être absolue, comme les médicaments, les pièces aéronautiques, les produits de luxe, mais aussi les cartes d’accès, les cartes de paiements, les documents officiels d’identité ...

Le prix dépend du volume, il va de quelques dizaines de centimes d’euro en petite quantité à quelques centimes d’euro lorsque les séries s’expriment en millions d’exemplaires.

Prooftag, filiale de Novatec SA, a déjà été récompensée de multiple fois pour son invention, notamment lors du Tremplin entreprises 2004 organisé par le Sénat et l’ESSEC et lors du dernier Concours national d’aide à la création d’entreprises de technologies innovantes, organisé par le ministère de la Recherche et l’ANVAR.<

Philippe Collier

Pour en savoir plus : www.prooftag.com

CR1