Des pneumatiques moins énergivores et aux performances plus lisibles pour les consommateurs

Écrit par © Filactu le . Rubrique: Sécurité des consommateurs

L'UE actualise ses règles relatives à l'étiquetage des performances énergétiques des pneumatiques et elle étend leur champ d'application aux pneumatiques des camions et autobus (pneumatiques de classe C3). Les étiquettes seront affichées de manière plus visible pour les consommateurs et elles comprendront des informations sur l'adhérence sur la neige et le verglas.

Le Conseil a adopté, ce 4 mars 2019, sa position de négociation sur les nouvelles règles proposées. « Celles-ci serviront les intérêts des consommateurs, qui pourront choisir leurs pneumatiques en toute connaissance de cause en fonction de leur sécurité et de leur efficacité en carburant. Elles contribueront à la réduction des émissions de gaz à effet de serre produites par les transports routiers, aidant ainsi l'UE à respecter les engagements qu'elle a pris dans le cadre de l'accord de Paris, » a déclaré Anton Anton, ministre de l'Énergie de la Roumanie et président du Conseil européen.

Les transports routiers sont à l'origine d'environ 22 % des émissions totales de gaz à effet de serre produites par l'UE et les pneumatiques, principalement du fait de leur résistance au roulement, représentent entre 5 et 10 % de la consommation de carburant d'un véhicule. Une réduction de la résistance au roulement des pneumatiques contribue donc à une réduction des émissions tout en permettant aux consommateurs de faire des économies sur leurs consommations de carburant.

La position du Conseil prévoit aussi la possibilité d'inclure les pneumatiques rechapés, dès qu'une méthode d'essai adaptée aura été mise au point. <