Gemalto attaque Android en justice pour violation de brevet

Écrit par © Filactu le . Rubrique: Réparation

Gemalto, leader mondial de la carte à puce sécurisée, annonce avoir initié une action en contrefaçon aux États-Unis contre Google, HTC, Motorola, et Samsung pour l’utilisation d’innovations de Gemalto dans le système d’exploitation Android, la machine virtuelle Dalvik, et les outils de développement et produits associés. Les technologies brevetées concernées par cette action ont été développées dans les années 90 dans le centre de R&D de Gemalto au Texas.



« Les technologies brevetées de Gemalto sont fondamentales pour le fonctionnement des logiciels développés dans un langage de haut niveau tel que Java sur un dispositif contraint en ressources » déclare un porte-parole de Gemalto. « Gemalto est reconnu comme un pionnier et un contributeur d’avant-garde à la JavaCard - l’un des dispositifs pour lesquels ces technologies brevetées furent conçues ».

La plainte est un document public, disponible pour plus d’informations. L’entreprise précise qu’elle ne fera pas plus de commentaires sur cette affaire légale en cours. En 2009, Gemalto, avec plus de 10 000 salariés, a réalisé un chiffre d’affaires de 1,65 Md€.