« La grande illusion du monde numérique » de Christian Aghroum

Écrit par © Filactu le . Rubrique: Publications

Couv-illusion-numCe court essai humaniste s’interroge, à la lumière des enseignements des révolutions industrielles passées, sur les incertitudes et les utopies de la « révolution numérique » en cours. Il questionne particulièrement « notre avenir à l’heure de la robotique et de l’intelligence artificielle ». Si les diagnostics sur les causes des déclins de l’industrie et de l’agriculture ainsi que l’échec relatif de la société post-industrielle sont pertinents et désormais bien établis*. En revanche, l’auteur pose plus de questions qu’il ne formule de propositions sur l’avenir.

Si l'inquiétude de Christian Aghroum est palpable, celui-ci garde l’espoir à condition de rester vigilant notamment face aux GAFAM dont « les discours ressemblent plus à des prêches de prédicateurs qu’à ceux de chefs d’entreprise » ;  aux  « ruptures des modes traditionnels de solidarité, » ou encore au contrôle massif des libertés individuelles « au profit d’un soi-disant mieux vivre ensemble ». Manifestement, dans cette nouvelle quête de sens, les questions éthiques seront déterminantes.

Parmi les questions soulevées, citons notamment :
- Nous vivons les prémices de la Révolution numérique, sommes nous armés pour la comprendre ? (P8)
- Ce monde numérique à venir est-il  réellement adapté à accueillir des humains ? (P9)
- Attention, du transhumanisme à l’eugénisme, il n’y a qu’un pas.
- Face à l’hégémonie quasi mystique des GAFAM, « il est des conquêtes à mener, des positons stratégiques à occuper, des batailles à gagner : celle de l’intelligence artificielle conditionnera le monde de demain ». (P92)
- Quel sens donner à tout cela au XXIe siècle, siècle des Lumières informatiques, du tout connecté, de l’internet des objets et de l’intelligence artificielle ? (P 105)

En conclusion, l’auteur cite le rapport « World Happiness » de l’ONU qui classe les pays les plus heureux dans le monde. Il en résulte que « les sociétés les plus heureuses sont celles qui donnent aux gens la liberté de choisir leur type de vie ». En somme, il s'agit préserver la biodiversité, d'accroître le champ des possibles, face aux risques d’une déprimante uniformisation numérique.

PhC

La grande illusion du monde numérique, VA Editions, octobre 2018, format 14 x 21, 125 pages, prix : 14,00 €

* Le lecteur lira avec profit sur ce sujet le dernier livre de Daniel Cohen : « Il faut dire que les temps ont changé… » Chronique (fiévreuse) d’une mutation qui inquiète (Albin Michel - sept 2018).