Le rapport de l’Unifab : pas avant la rentrée

Écrit par CR35 le . Rubrique: Publications

Dans une lettre adressée, le 30 juin 2008, à la ministre de l’Économie, Christine Largarde, le président de l’Unifab, annonce que le rapport final sur l’impact économique de la contrefaçon, sera finalement remis au gouvernement à la rentrée.

Rappelons que cette mission a été confiée à l’Unifab, en octobre 2007, par Hervé Novelli, ancien ministre de l’Industrie et du Commerce Extérieur.

L’objet de cette mission est triple :

• dresser un état des lieux des conséquences de la contrefaçon en termes de perte de chiffre d’affaires, de suppression d’emplois et d’obstacle à l’innovation pour notre économie ;

• étudier les modes de distribution des produits contrefaisants ;

• estimer l’impact de la contrefaçon sur les secteurs d’activité les plus touchés.

Prévu initialement pour la fin du premier trimestre 2008, ce rapport, très attendu, devrait bénéficier de ce nouveau délai pour actualiser ses estimations sur « les ravages commis par les faux sur le développement durable et le commerce équitable, contre la croissance, l’investissement et l’emploi. »