Fraude alimentaire : publication du rapport final de l’Opération OPSON V

Écrit par © Filactu le . Rubrique: Publications

Europol-INTERPOL publie le rapport final des résultats de l’Opération OPSON V qui a enregistré — sur une période de quatre mois (novembre 2015 - février 2016) dans 57 pays — la plus grande saisie d'aliments et de boissons de contrefaçon ou de mauvaise qualité jamais réalisée à ce jour. Une Opération internationale qui a dépassé de loin les résultats obtenus dans les éditions précédentes. Rappelons que l’Opération OPSON V a abouti à la saisie totale de 11 000 tonnes, 1 450 000 litres et 5 550 000 unités de produits alimentaires ou de boissons contrefaits ou non conformes. (lire article CR du 30 mars 2016)

Le rapport final a été présenté lors d'une réunion de débriefing organisée par les autorités espagnoles à Madrid du 20 au 21 octobre 2016 et adopté par tous les pays participants.

Parmi les principaux résultats opérationnels soulignés dans le rapport, notons que  :

• La catégorie la plus saisie des produits alimentaires est celle des condiments. Elle représente 66 % des saisies déclarées en tonnes. Elle comprend des produits tels que les huiles végétales, le vinaigre, le sel, le poivre, les épices, la variété des sauces et des produits d'assaisonnement. 20 pays sur les 57 pays participants ont signalé des saisies de ce type de produits. En Italie, 7 000 litres d'huile d'olive extra-vierge présumée ont été saisis et la Thaïlande a signalé la saisie de 423 000 litres d'huile de palme de contrebande.

• Les fruits et légumes sont la deuxième catégorie la plus affectée. Elle concerne 15 % de toutes les marchandises saisies, dans 13 pays de toutes les régions. Cette année, les autorités ont remarqué un modus operandi relativement nouveau consistant à ajouter du sulfate de cuivre ainsi que d'autres substances illicites pour améliorer l'apparence des produits. Plus de 526 tonnes d'olives ont été saisies en Italie après avoir été «peintes» avec une solution de sulfate de cuivre pour améliorer leur couleur verte, d'une valeur estimée à 2,5 millions d'euros.

• L'alcool reste un produit à haut risque, avec plus de 385 000 litres saisis dans toutes les zones et des usines illicites démantelées, illustrant l'implication du crime organisé dans ce trafic. Le Burundi a signalé des cas importants comme la saisie de plus de 36 000 litres de bière interdite ; au Royaume-Uni, les autorités ont récupéré près de 10 000 litres d'alcool falsifié ou frelaté, y compris du vin, du whisky et de la vodka ; en Italie, les Carabinieri ont saisi plus de 75 000 litres de vin mousseux contenant du propylène glycol.

OPSON-V-by-type-of-products

 

Télécharger le rapport final OPSON V (en anglais)