Un rapport sur « la constitution des registres d’état civil à partir de la gestion de l’identité numérique »

Écrit par © Filactu le . Rubrique: Publications

https://www.secureidentityalliance.org/index.php/resources

SIA-report-2015La Secure Identity Alliance (SIA) a publié fin 2015 un rapport* pour aider les gouvernements à consolider les registres d'état civil à partir des différents systèmes d’identité électronique (ID) sécurisés disponibles.

Le rapport «Civil Registry Consolidation through Digital Identity Management» fournit les recommandations des acteurs de la gestion des ID numériques sécurisés sur le nécessaire développement des programmes gouvernementaux à travers le monde  - en particulier dans les pays en développement où de nombreux citoyens manquent de documents officiels pour prouver leur identité. 

Pour les pays qui ont mis en œuvre un programme d'identité électronique, mais dont l'état civil est incomplet, l'existence d'une base de données eID est une chance de reconstruire un processus d'enregistrement complet. Notamment lorsque les systèmes d'identité nationaux et l'état civil ne sont pas au même niveau de développement. 

Ce rapport est d’un intérêt particulier pour les organisations internationales et les organismes gouvernementaux impliqués dans la création ou la réorganisation des systèmes d'enregistrement et l'identité civile à travers le monde. 

Avec une population mondiale qui atteindra 11,2 milliards d’humains d'ici à la fin du siècle — la crise des réfugiés européenne, les conflits du Moyen-Orient et la mobilité croissante de la population — l'identité est une question géopolitique clé. 

Connaître l'identité et les ressources économiques, des citoyens est au cœur du concept de redistribution de la richesse et un facteur clé de l'inclusion sociale et les stratégies de réduction de la pauvreté. 

En effet, la mise à disposition d'une identité juridique pour tous, y compris l'enregistrement des naissances, est maintenant reconnue comme une priorité par les Nations Unies. 

À ce jour, l'état civil a montré des signes de progrès lents dans de nombreux pays en développement — bien que ce soit une condition préalable à la création d'un document d'identité nationale. L'objectif global d'identification des Nations Unies met l'accent à la fois sur « l’état civil » et « l’identité ». La SIA croit fermement qu'ils devraient être traités conjointement. 

Aujourd’hui l’écosystème des ID est fragmenté. La multiplication des systèmes d'identification gaspille les ressources humaines et financières, et les multiples systèmes d'identité créent des conflits entre les organisations. 

Ce rapport présente une vision sur la façon de concilier ces domaines disparates et difficiles. Selon Frédéric Trojani, président du conseil de la SIA, « cette étude, qui constitue une partie importante de ses travaux, peut aider les gouvernements à définir et fournir un chemin vers l'intégration des systèmes d'état civil et d'identité sécurisés. »

PhC

* Ce rapport vient en appui à l’agenda 2030 des Nations Unies pour le développement durable. 

Télécharger le rapport :

https://www.secureidentityalliance.org/index.php/resources