La guerre de la contrefaçon

Écrit par © Filactu le . Rubrique: Publications

altComment les marques de l'Occident sont pillées.
Par Bleuzenn Monot

En guise d'introduction l'ouvrage commence par une citation célèbre et clairvoyante prononcée par Victor Hugo à la Chambre des députés, le 18 février 1846, " Il y a deux sortes de commerce, le bon et le mauvais commerce. Le commerce honnête est loyal, le commerce déloyal est frauduleux…"

 Celle-ci montre combien le sujet de la contrefaçon est ancien mais toujours d'actualité. Sans faire de concession aux contrefacteurs, mais sans être pour autant dupe de biens des clichés, Bleuzenn Monot, apporte un éclairage personnel sur ce fléau.

Elle montre notamment comment derrière la lutte contre la contrefaçon se cachent des enjeux économiques, stratégiques et géopolitiques considérables. Plus un pays est développé, plus son économie est dépendante du contrôle, de la protection et de la défense des droits de propriété intellectuelle.

Le problème est que la légitimité de la PI est de plus en plus combattue, au sein de l'OMC par les pays émergents, mais aussi par toutes sortes d'opposants, marxistes, altermondialistes, ultralibéraux, mais qui ne proposent aucune alternative crédible.

" Comprendre la contrefaçon, c'est comprendre la marche du monde moderne : la diffusion des modèles de culturels, le poids des marques dans l'économie et dans l'imaginaire, les inégalités de développement et de niveau de vie. C'est plonger dans la face cachée de la mondialisation. C'est s'interroger sur la responsabilité des pays démocratiques et développés : vont-ils pouvoir continuer à imposer un modèle de régulation et de morale, dans un monde qui ne semble pas en prendre le chemin ? " s'interroge Bleuzenn Monot.


Éditions Ellipses, 02/2009, 144 pages, 15 X 21, prix : 18 euros, ISBN10 : 2-7298-4022-2.