Contrefaçon : une circulaire précise les conditions sur la demande d'intervention et la procédure de retenue des marchandises présumées contrefaisantes

Écrit par © Filactu le . Rubrique: Législation

Destinée aux titulaires de droit et à leurs représentants, la circulaire décrit la mise en oeuvre des évolutions réglementaires de ces trois dernières années.

La demande d'intervention et la procédure de retenue de marchandises présumées contrefaisantes par l’administration des douanes ont connu de nombreuses évolutions depuis l'entrée en vigueur du règlement (UE) n° 608/2013, le 1er janvier 2014, et la loi n° 2014-315 du 11 mars 2014. Ces évolutions ont notamment permis d'aligner la procédure de retenue fondée sur le code de la propriété intellectuelle sur celle prévue par la réglementation de l'Union européenne (droits de propriété intellectuelle concernés, déroulement de la procédure de retenue, délais de traitement des demandes d'intervention, etc...).

L'évolution des modalités pratiques de mise en œuvre de la procédure de retenue et de son esprit général, avec notamment l'instauration d'une procédure de destruction simplifiée obligatoire, a rendu nécessaire la parution d'une circulaire à destination des opérateurs, publiée au bulletin officiels des douanes n°7132 du 04 juillet 2016.

Agir sur les contrefaçons en transit : un défi pour le titulaire

Par ailleurs, la directive applicable aux marques nationales et le règlement relatif aux marques protégées au niveau de l’UE, appelés ensemble « paquet marques » et publiés les 23 et 24 décembre 2015 ont opéré, s’agissant des marques, un retour de principe à la situation antérieure à l’arrêt Nokia-Philips. 

Ces deux textes permettent à nouveau le placement en retenue des marchandises soupçonnées de contrefaçon de marque, en transbordement, en transit tiers / tiers ou placées sous un régime particulier (anciennement régime économique) et non destinées à être commercialisées dans l’UE, sans condition de destination préalable.


Article associé
:

Nouvelle procédure douanière pour les marchandises en transit Tiers-Tiers : un silence qui ne fait pas le bonheur des titulaires de droits

Écrit par Philippe Van Eeckhout le 25 avril 2016. Rubrique: Editorial