Demandes d’intervention brevets : un double succès pour Contratak

Écrit par © Filactu le . Rubrique: Contrefaçon

Brosses-Tangle-TeezerContratak, le cabinet spécialisé dans la lutte anti-contrefaçon, la remontée de filières et l’organisation de raid sur le terrain, dirigé par Philippe Van Eeckhout, qui dépose régulièrement des demandes d’intervention auprès de la douane française pour le compte de ses clients, vient d’obtenir coup sur coup — grâce aux informations fournies — deux saisies de marchandises pour contrefaçon de brevets. Ce qui mérite d’être signalé, car la plupart des retenues douanières concernent surtout des contrefaçons de marques.

La première concerne un trafic de brosses à cheveux de contrefaçons touchant l’entreprise  britannique Tangle Teezer Ltd., détentrice d’un brevet sur un nouveau dispositif de coiffage. Au total, ce sont plus de 16 000 brosses qui ont été saisies et détruites le 18 mai 2017. Le préjudice évité pour la marque est estimé à plus de 240 000 euros.

Ce sont les douaniers de Fos Port St Louis qui ont découvert un premier lot de brosses suspectes dans un conteneur contrôlé le 7 mars. Les marchandises étaient en provenance de Chine et destinées à une entreprise du Gard. Début mai, les douaniers de Montpellier ont procédé à la saisie de 6 077 autres brosses de contrefaçon, après contrôle des locaux de la société importatrice et de ses filiales.


La seconde saisie concerne une société coréenne qui a breveté un système de fermeture de sac en plastique. La demande d’intervention sur le brevet date de juillet 2015 et Contratak reçoit assez régulièrement des notifications. Au total, cette demande d’intervention a généré à ce jour 17 notifications et la saisie de presque 150 000 produits. La dernière date est encore en cours. <

PhC