Marseille : démantèlement d’un important réseau de contrefaçons

Écrit par © Filactu le . Rubrique: Contrefaçon

Marseille-SNDJ-01Début juin, quatre perquisitions menées par le Service national de douane judiciaire (SNDJ) ont permis la saisie de près de 100 000 articles contrefaisants, essentiellement des étiquettes et des écussons de marques à la mode ou de luxe. Des contrefaçons d’articles textiles importés de Chine ont aussi été saisies ainsi que plus de 17 500 euros en liquide provenant de la vente directe de ces articles.

Cinq personnes ont été interpellées

Le démantèlement de ce réseau organisé fait suite à la découverte, en septembre 2015, par les douaniers de Roissy, de plus de 15 600 étiquettes contrefaisantes dans un colis en provenance de Chine. Cette saisie a donné lieu à une livraison surveillée effectuée par la  Direction nationale du renseignement et des enquêtes douanières (DNRED).

Les investigations menées par le SNDJ ont permis d’identifier l’organisateur du réseau et ses complices ainsi que le circuit d’approvisionnement et de revente des articles contrefaisants. Le principal mis en cause, responsable des importations et du stockage, est bien connu des services douaniers et de police pour des faits similaires. 

Les articles contrefaisants étaient importés illégalement par voie postale ou en bagage accompagné, à l’occasion d’une dizaine de voyages en Chine. L’assemblage des étiquettes et écussons sur des vêtements non griffés était réalisé par un atelier de couture non-déclaré ou plus simplement par thermo-collage. Une partie importante des stocks de contrefaçons était quant à elle directement écoulée de la main à la main par un complice à une quarantaine de clients dans la région de Marseille. 

La plupart des représentants des marques concernées (non citées par la douane) ont porté plainte dans le cadre de la procédure en cours.