UGG Australia aide ses clients à se protéger contre les contrefaçons

Écrit par © Filactu le . Rubrique: Contrefaçon

Logo-UGG-AustraliaPour les fêtes de fin d’année, la société américaine Deckers Brands, qui édite notamment les bottes et chaussures « UGG Australia », a relancé sa démarche de mise en garde et d’information des consommateurs contre les contrefaçons en mettant sur son site un lien spécial « garantir l’authenticité ».

UGG s’engage à protéger ses consommateurs contre les faux produits. Avec ses 600 milliards de $ de chiffre d’affaires annuel, beaucoup de consommateurs ignorent l’impact négatif de la contrefaçon sur l’industrie et l’économie, ses conséquences humaines sur l’emploi, la santé et l’environnement. Chaque jour, UGG travaille avec les autorités douanières du monde entier pour trouver et stopper les marchandises contrefaisantes.

Comment garantir l’authenticité ?
Des milliers de sites Web vendent de faux produits UGG à prix réduits en utilisant des formulations alléchantes telles que « bon marché » ou « discount ». Les enchères en ligne et les forums sont aussi largement utilisés par les contrefacteurs pour promouvoir des produits contrefaits. Les contrefaçons sont aussi présentes sur les marchés aux puces ou dans les rues des villes touristiques dans l’espoir de duper des clients sans méfiance.

En ce qui concerne l’authentification de ses produits les moyens mis en œuvre par UGG semblent encore sommaires. En effet, la marque préconise que ses consommateurs s’assurent de l’authenticité de leurs achats en « vérifiant la liste des magasins officiels UGG et les détaillants en ligne autorisés. En outre, tous les produits UGG authentiques disposent d’une étiquette de sécurité réfléchissante cousue dans la chaussure gauche et/ou d’un autocollant de sécurité sur la boîte à chaussures. »

Seul aspect pratique, mais peu fiable, UGG a compilé sur son site une galerie d’images permettant de distinguer le vrai du faux.

Dénoncer la contrefaçon
Si un consommateur soupçonne un produit contrefait, UGG l’engage à le déclarer à l’adresse «  Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.  ». Ces deux dernières années, UGG a ainsi reçu plus de 80 000 e-mails de ses clients concernant des contrefaçons.

Par ailleurs, UGG déclare avoir déjà intenté des actions en justice contre 60 000 sites de vente de contrefaçons. Entre 2011 et 2013, 928 244 produits contrefaits de la marque UGG ont été saisis à l’échelle mondiale. La marque UGG a fait retirer sur des sites d’enchères en ligne 56 527 annonces de contrefaçon et éliminés 10 910 vendeurs de contrefaçon.