PriceMinister-Rakuten constate un ralentissement des tentatives de vente de contrefaçons en 2013

Écrit par © Filactu le . Rubrique: Contrefaçon

logo-PriceMinister-Rakuten-x150PriceMinister-Rakuten a publié, ce 5 juin 2014, à l’occasion de la Journée mondiale anti-contrefaçon, son 6e bilan sur la lutte contre la contrefaçon en 2013, menée depuis maintenant 7 ans par sa Cellule Anti-Contrefaçon.

PriceMinister bilan 2013 002

Les grandes tendances pour 2013 : légère baisse du nombre de comptes bloqués pour contrefaçon... Ce qui sachant que la contrefaçon sur Internet continue de progresser voudrait dire un changement de comportement des contrefacteurs. Raison de plus pour les consommateurs de passer par les grandes plateformes d’e-commerce qui mettent les moyens pour sécuriser leurs offres.

La Cellule Anti-Contrefaçon  (40 salariés) de PriceMinister-Rakuten se targue de détecter « un nombre très important de produits contrefaisants » avant leur mise en ligne. Tout comme les années précédentes, le « contrefacteur-type » est un homme, âgé de 18 à 30 ans, vivant dans l'une des principales villes de l'hexagone.

En 2013 le nombre des comptes bloqués par le site reste relativement stable par rapport à 2012 avec une baisse de 6% en valeur absolue du nombre de comptes de vendeurs bloqués suite à une tentative de mise en vente d'un produit contrefaisant. Ainsi, 1 872 comptes ont fait l'objet d'une suspension en 2013, contre 2 000 en 2012, alors même que le site connaît une croissance continue.

PriceMinister bilan 2013 001En revanche PriceMinister constate un changement dans la nature des produits les plus contrefaits, avec une percée spectaculaire des produits High-Tech — ceux-ci représentent les 2/3 (67%) des contrefaçons interceptées (+20 points en un an) — et de Téléphonie Mobile et un recul des articles de Mode/Cosmétiques avec environ 1/5 des tentatives de contrefaçon (-10 points en un an).

Cette prédominance des produits High-Tech se retrouve au sein du top 20 des marques, les 5 premières marques du classement, Monster Beats (racheté par Apple en mai), Apple, Samsung, Microsoft et Sony appartenant à cette catégorie.

Les produits de la catégorie « Mode et Cosmétiques » sont, eux, en baisse constante dans le nombre total de contrefaçons depuis le début de l'établissement du bilan. Ainsi, et alors même que ces produits constituaient la majorité des contrefaçons jusqu'en 2010.

À noter aussi l'entrée dans le top 20 des catégories de produits concernés par les tentatives de contrefaçon des Robots Ménagers et des Bijoux.

Zoom sur les produits high-tech : +400% pour les accessoires mobiles

PriceMinister bilan 2013 003Parmi les produits high-tech, ce sont plus spécifiquement les produits de la catégorie Mobile (smartphones et accessoires tels que les coques et batteries de téléphones) qui sont concernés par une augmentation des contrefaçons.

 Ainsi, les Accessoires Mobiles, qui étaient à la 9e place du classement en 2012, ont subi une augmentation du nombre d'articles concernés de plus de 400%, passant à la première place du classement des produits les plus copiés.

De même, les Smartphones figurent désormais en 5e position du classement, prenant ainsi 3 places par rapport à 2012.

En ce qui concerne les autres marques, Samsung fait un retour spectaculaire en 3e position du classement des marques faisant le plus l'objet de tentatives de contrefaçons. Ce retour dans le classement fait écho au succès commercial de la marque en 2013. De même, Apple reste dans le haut du classement, en 2e place.

PriceMinister bilan 2013 003-bis


Une nouvelle fois, les produits et les marques touchés par la contrefaçon permettent de constater que les contrefacteurs s'adaptent très rapidement aux effets de mode, ce qui implique un suivi particulièrement attentif des évolutions du marché et une réactivité plus importante afin de mener une lutte contre la contrefaçon la plus efficace possible.

Zoom sur la catégorie « Mode et Cosmétiques »

PriceMinister bilan 2013 004Mis à part l’augmentation des Bijoux et la stabilisation des Chaussures, tous les produits Mode & Cosmétique ont connu une baisse significative de 30 à 20% en 2013.
La répartition des produits contrefaisants reste relativement inchangée. Les Vêtements sont suivis de près par les Cosmétiques et les Montres.

Les marques concernées restent également relativement stables, avec un retour dans le top 10 de marques classiques telles que Ray Ban et Armani.

 

 

 

 

PriceMinister bilan 2013 004-bis


Le combat continue !
 
Signataire, au niveau national, de la Charte de lutte contre la contrefaçon sur Internet, PriceMinister-Rakuten est également actif au niveau européen dans la lutte anti-contrefaçon, par sa participation aux discussions relatives au « Protocole d'accord sur la vente de contrefaçons sur Internet » (« Memorandum of Understanding ») signé à Bruxelles le 4 mai 2011.

PriceMinister-Rakuten affirme vouloir poursuivre son combat contre la contrefaçon grâce à sa collaboration étroite avec de nombreuses marques, conjuguée à la mise en place d'outils de détection et de mesures dissuasives : suspension du compte utilisateur des contrefacteurs, et la possibilité pour chaque consommateur lésé de former une réclamation dans le cadre de la garantie Anti-Contrefaçon de PriceMinister pour se faire rembourser.
 
« C’est par la détection des contrefacteurs en amont qu'on peut le mieux agir sur ce fléau sur Internet. Et si tous les acteurs du web en faisaient autant, alors la distribution de contrefaçon serait largement freinée sur Internet, » assène Olivier Mathiot, cofondateur et nouveau Président de PriceMinister-Rakuten depuis mai 2014.