Info ou Intox : qui est le « World Customs Institute » ?

Écrit par © Filactu le . Rubrique: Contrefaçon

Amis journalistes et autres, attention à la reprise d’informations sur Internet ou Twitter sans vérifier les sources.

Ainsi hier le site Atlantico.fr cite un chiffre intéressant : « À propos du bœuf qui n'est pas du bœuf et du thon qui n'est pas du thon, selon le World Customs Institute, la contrefaçon alimentaire générerait chaque année un chiffre d'affaires de 49 milliards de dollars. »

Immédiatement, connaissant la difficulté d’évaluer tout ce qui a trait à l’économie souterraine, on se demande d’où sort ce chiffre et comment il a été calculé. Le mieux est donc de remonter à la source.

C’est là que les choses deviennent intéressantes. Une recherche sur Google donne 5 470 références, mais l’organisme en question n’a pas de site Internet en propre. Il n’apparaît qu’à travers des articles plus ou moins repris les uns des autres. L’une des premières citations étant l’article de Jeneen Interlandi  dans Newsweek du 7 février 2010 (!) qui cite le chiffre : « The counterfeit food industry is worth about $49 billion a year, according to the World Customs Institute, and it involves everything from fine food to boxed fruit juice. »

Une estimation qui remonterait à 2009 selon un article scientifique de la revue The Open Chemical and Biomedical Methods Journal (2010, 3, 179-196)

Par ailleurs, nous avons trouvé par hasard via Google, sur le site Vessta.com d’informations et d’intelligence économique sur les entreprises  (éditée par la société S.C. RUNDE SALL S.R.L. dont le siège est à Bucarest en Roumanie) que le World Customs Institute est une œuvre de bienfaisance, enregistrée le 20 mai 2005 à la Barbade ! On peut d’ailleurs trouver la photo de son siège sur le site Flickr.com.

On est loin de la contrefaçon alimentaire !
Dans tous les cas toute information sur ce mystérieux institut sera la bienvenue.

PhC