Le Brésil généralise un nouveau système d'immatriculation des plaques automobiles

Écrit par © Filactu le . Rubrique: International

Flagge-BresilLa société allemande TÖNNJES de Delmenhorst va généraliser au Brésil son système de plaques d'immatriculation avec un joint-venture local et les autorités brésiliennes compétentes. Le Brésil est l’un des plus grands marchés automobiles du monde avec plus de 60 millions de véhicules immatriculés et 2,5 millions d’immatriculations nouvelles chaque année. Ce changement touche aussi bien à la production qu’à la gestion des plaques d'immatriculation brésiliennes. Le nouveau système est bâti sur le principe du « track & trace », c’est-à-dire d’une traçabilité intégrale.

Le système repose sur une base de données centralisée dans laquelle toutes les immatriculations, y compris les numéros d'identification uniques, sont gérées. Ce numéro est inscrit au laser dans le film de la plaque d'immatriculation à l’aide d’un code cryptographique. L’état fédéral de Rio de Janeiro a été précurseur, avec l’adoption du nouveau système dès septembre 2018. Les 26 autres états fédéraux, du plus grand pays d'Amérique du Sud, suivront au cours des dix-huit mois à venir.

Mais des problèmes demeurent encore : « Les experts estiment qu’entre 10 et 20 % des véhicules sur les routes brésiliennes ne sont pas immatriculés ou portent une fausse plaque, explique Olaf Renz, directeur général de TÖNNJES. De plus, la nouvelle technique rend impossible le « clonage » des plaques d'immatriculation dans le but de commettre des crimes, » poursuit Olaf Renz.

Outre l'aspect de sécurité, ce système présente aussi des avantages financiers étant donné que l’augmentation de véhicules immatriculés signifiera des recettes supplémentaires provenant des taxes automobiles de plusieurs millions pour l’état. De plus, le passage à la nouvelle technologie devrait rendre les péages et les contrôles frontaliers plus fiables et plus efficaces. <

PhC