Opération PANGEA X : des millions de faux médicaments saisis dans les pharmacies en ligne

Écrit par © Filactu le . Rubrique: International

Pangea10 hungary1 0L’Opération Pangea X, coordonnée par Interpol pendant une semaine (du 12 au 19 septembre 2017), a visé cette année la vente illégale de médicaments et de dispositifs médicaux sur Internet. Celle-ci a conduit à environ 400 arrestations dans le monde et la saisie de 25 millions de médicaments illicites potentiellement dangereux d’une valeur de 51 M$.

L’Opération a entraîné le lancement de 1 058 enquêtes, la fermeture de 3 584 sites de vente et la suspension de plus de 3 000 publicités en ligne pour des produits pharmaceutiques illicites.

Parmi les médicaments faux ou illicites saisis, il y avait notamment des compléments alimentaires, des pilules contre la douleur, contre l'épilepsie, des pilules érectiles (1,2 tonne de saisie au Vietnam), des médicaments antipsychotiques…

Les autorités de la République démocratique du Congo ont confisqué près de 650 kilogrammes de fausses pilules contre la malaria.

Cette année, l’Opération a aussi visé le commerce illicite d'analgésiques opioïdes, en particulier le médicament Fentanyl. Un narcotique puissant, au cours des dernières années, la distribution de Fentanyl fabriqué illicitement a été liée à des milliers de surdoses et de décès dans le monde entier.

En plus des médicaments, l'opération Pangea X a également porté sur la vente de dispositifs médicaux illicites, tels que les appareils dentaires et les implants, les préservatifs, les seringues, les bandes de dépistage  et des équipements chirurgicaux. Des dispositifs illégaux d'une valeur estimée à 500 000 $ ont été récupérés.  Des lentilles de contact contrefaites ont été aussi découvertes en Jordanie suite aux plaintes de clients.

À partir de seulement huit pays en 2008, l'Opération Pangea a connu une croissance exponentielle au cours des 10 dernières années, avec les autorités de la police, des douanes et de la réglementation pharmaceutique de 123 pays participants cette année, avec une forte participation des pays africains.

La tendance principale identifiée au cours de la décennie des opérations de Pangea est la croissance continue des pharmacies en ligne non autorisées et non réglementées, qui capitalisent sur l'augmentation de la demande des consommateurs dans le monde entier pour vendre des médicaments illicites ou contrefaits.

Les enquêtes lancées au cours des précédentes actions de Pangea ont parfois des résultats positifs. Ainsi, 11 personnes ont récemment été condamnées de quelques mois à six ans de prison après une enquête du Royaume-Uni ouverte en 2010 contre un réseau criminel d'importation et de vente de pilules érectiles de contrefaçon en Europe. Grâce à ces ventes illicites, le réseau avait généré plus de 10 M$ de recettes.  <