Europe : la contrefaçon ferait perdre 60 milliards d’euros/an dans 13 secteurs économiques

Écrit par © Filactu le . Rubrique: Chiffres et indicateurs

Selon une compilation de l'Office de l'Union européenne pour la propriété intellectuelle (EUIPO) concernant l’impact de la contrefaçon dans 13 secteurs économiques, celle-ci ferait perdre chaque année 60 milliards d’euros aux 13 secteurs*  (soit 7,5 % de leurs ventes). Une estimation qui repose sur une méthodologie particulière proposée par RAND Europe** basée sur la perte estimée de chiffre d’affaires par les entreprises du fait de la présence de contrefaçon sur le marché.

Ainsi, selon l’EUIPO, «  les fabricants légitimes produisant moins qu’ils ne l’auraient fait en l’absence de contrefaçons et employant donc moins de travailleurs. 434 000 emplois seraient aussi directement perdus dans ces secteurs. »

En France, selon les estimations du rapport la présence de contrefaçons ferait perdre aux 13 secteurs près de 6,8 milliards d’euros/an, soit 5,8 % de leurs ventes directes chaque année.

EUIPO-pertes-CR-13-secteurs

Ces chiffres s'inscrivent dans le cadre d'un cycle de recherches menées par l’EUIPO au cours des cinq dernières années. Ils sont publiés pour la première fois dans un seul rapport. <


* liste des 13 secteurs : les produits cosmétiques et les produits de soins personnels ; l’habillement, les chaussures et les accessoires ; les articles de sport ; les jouets et les jeux ; les articles de bijouterie et d’horlogerie ; les articles de maroquinerie et les bagages ; la musique enregistrée ; les spiritueux et les vins; les produits pharmaceutiques ; les pesticides ; les smartphones ; les batteries et les pneus.


** Article associé :
L’impact économique de la contrefaçon est-il modélisable ? (28 décembre 2012)


Résumé du rapport en français

Rapport de synthèse complet en anglais