Les DPI contribuent à 42 % du PIB européen, soit 5700 milliards d’euros par an 

Écrit par © Filactu le . Rubrique: Chiffres et indicateurs

 L’Office européen pour la propriété intellectuelle (EUIPO) et de l’Office européen des brevets (OEB) la seconde édition (période 2011-2013) de son étude dédiée à l’impact économique des droits de propriété intellectuelle (DPI) en Europe.

Cette étude couvre les marques, les dessins et modèles, le droit d’auteur, les indications géographiques et les droits d’obtention végétale, qui occupent respectivement une place importante dans l’économie européenne fondamentale et se traduisent en termes de PIB, d’emplois, de salaires et également d’échanges commerciaux.

L’étude conclut que plus de 42 % de l’activité économique totale au sein de l’UE (environ 5 700 milliards d’euros par an) est générée par les secteurs à forte intensité de droits de propriété intellectuelle, tandis qu’environ 35 % de tous les emplois dans l’UE (au nombre de 82 millions) sont à inscrire au crédit de secteurs faisant un usage supérieur à la moyenne de droits de PI. Le rapport conclut également que les salaires moyens dans les secteurs à forte intensité de DPI sont supérieurs de plus de 46 % à ceux d’autres secteurs. 

Ces secteurs semblent également avoir manifesté une plus grande résilience face à la crise économique : une comparaison des résultats de cette étude (qui couvre la période 2011-2013) avec ceux de l’édition précédente (couvrant la période 2008-2010) révèle que la contribution de ces secteurs à l’économie de l’Union a légèrement augmenté. 

Les secteurs à forte intensité de DPI ont généré 27,8 % de l’ensemble des emplois dans l’UE pendant la période 2011-2013. En moyenne, au cours de cette période, 60 millions d’Européens ont été employés par des secteurs à forte intensité de DPI. De plus, 22 millions d’emplois supplémentaires ont été générés dans les secteurs qui fournissent des produits et des services aux secteurs à forte intensité de DPI. Si l’on tient compte des emplois indirects, le nombre total d’emplois dépendant des DPI augmente pour atteindre 82,2 millions d’emplois (38,1 %).

L’impact généré par l’utilisation fréquente de ces outils se matérialise par la création de 35 % des nouveaux postes par an au sein de l’Union européenne, soit près de 82 millions emplois !

Par exemple, les secteurs propices à l’utilisation constante des dessins et modèles ont contribué à ajouter près de 243 milliards d’euros à la balance du commerce extérieur (18% du PIB) et ont créé 38,7 millions emplois en Europe. Près de 50% d’entre eux, comme l’ingénierie, l’immobilier, les activités financières et d’assurance, la construction de véhicules automobiles, les ordinateurs et les produits pharmaceutiques figurent parmi les 20 premiers secteurs utilisateurs fréquents des DPI, qui représentent à eux seuls environ 90% du commerce européen. 

Le rapport indique aussi que les salaires moyens dans ces secteurs ont tendance à être supérieurs de plus de 46 % à ceux des autres. 

« Les entreprises qui investissent dans la recherche, le développement, la création, l’innovation font perdurer la tradition et doivent être encouragées à protéger leur patrimoine intellectuel, afin de rester compétitives sur un marché mondialisé très agressif, » souligne Christian Peugeot, président de L’Union des fabricants (Unifab).

 

- Télécharger la synthèse en français : « Les secteurs à forte intensité de droits de propriété intellectuelle et les résultats économiques dans l’Union européenne »

- le rapport complet (en anglais) : Intellectual property rights intensive industries and economic performance in the EU. Publication date: October 2016