Bilan anti-contrefaçon 2014 du site PriceMinister-Rakuten

Écrit par © Filactu le . Rubrique: Chiffres et indicateurs

logo-RakutenLa plateforme d’e-commerce PriceMinister-Rakuten publie ce jour son 7° bilan de la lutte contre la contrefaçon, un combat qu’il mène au quotidien depuis maintenant 8 ans grâce à sa Cellule Anti-Contrefaçon. La plateforme, qui privilégie la confiance, poursuit ses efforts afin d’empêcher que des produits contrefaits ne se retrouvent proposés à la vente, consacrant un budget conséquent à mettre tous ces moyens en place.

En 2014 sur www.PriceMinister.com ce sont ainsi près de 98 % des tentatives de mise en vente de contrefaçons qui ont été bloquées avant même leur parution, grâce à une collaboration étroite du site avec de nombreuses marques, et à la mise en place d’outils de détection et de mesures dissuasives.

Rappelons que PriceMinister-Rakuten est signataire de la Charte de lutte contre la contrefaçon sur Internet, et est également actif au niveau européen dans la lutte anti-contrefaçon, par sa participation aux discussions relatives au « Protocole d’accord sur la vente de contrefaçons sur Internet ».

Quels sont les produits les plus contrefaits en 2014 ?

En tête du classement des tentatives de contrefaçon les plus fréquentes : les téléphones portables ainsi que les accessoires mobiles et high-tech (cartes SD et clés USB notamment).

01-Rakuten-bilanCR-2014

Il s’avère de plus en plus difficile de discerner les contrefaçons sur ces petits accessoires en raison de leur apparence très similaire à celle des articles originaux et de l’amélioration générale de la qualité des contrefaçons.

Quelles sont les marques les plus visées ?

Les marques de téléphonie mobile (Samsung, Apple), d’accessoires mobiles (Monster Cable, Spigen) ou d’accessoires high-tech (Toshiba, Kingston Technology, SanDisk) sont en tête du classement, certaines ayant même fait leur entrée dans le top 20 en 2014.

02-Rakuten-bilanCR-2014

Les autres marques représentées dans ce top 20 restent les grands classiques de la mode (Nike, Armani, Guess, Chanel, etc.) mais aussi la marque d’appareils de coiffure Babyliss, nouvelle arrivante dans ce classement.

Intercepter les produits dangereux

Au-delà de la contrefaçon, la cellule « Conformité produits » de PriceMinister lutte également contre les produits dangereux. Elle s’assure ainsi que les produits notifiés, notamment via le système européen d’alertes « RAPEX », ne font pas l’objet de mise en vente sur la plateforme. Tout ceci afin de proposer aux consommateurs l’offre commerciale la plus sûre possible, fidèle à son engagement de transactions en toute confiance sur Internet.

« Cela fait maintenant 8 ans que nous menons ce combat contre le fléau de la contrefaçon, et nous en constatons chaque année les effets auprès de nos clients, » déclare Olivier Mathiot, cofondateur et Président de PriceMinister-Rakuten. « Depuis 2007 ce sont 40 de nos salariés qui participent à cette lutte au quotidien. Nous considérons que cela fait partie de notre slogan « l’Achat-Vente Garanti » et atteste de notre qualité de Tiers de Confiance. Cela rassure les consommateurs qui viennent acheter et vendre sur notre plateforme. »

Et pour les rares consommateurs qui seraient victimes malgré tout d’un produit contrefait, la garantie anti-contrefaçon de PriceMinister-Rakuten s’engage à les rembourser après retour du produit au service clients du site.