Beauté et hygiène : près de 5 Md€ et 50 000 emplois perdus par an en Europe du fait de la contrefaçon

Écrit par © Filactu le . Rubrique: Chiffres et indicateurs

EU-Observatory-cosmetics-studyDans l’ensemble de l’Union, les ventes de parfums, de produits de maquillage et de produits de soins personnels contrefaisants, comme la crème de protection solaire et le shampooing, font perdre chaque année aux fabricants, aux détaillants et aux distributeurs légitimes 4,7 milliards d’euros.

Ce montant représente 7,8 % du total des ventes dans le secteur des produits de beauté et des soins personnels dans l’Union européenne.

Ce manque à gagner équivaut à 50 000 emplois perdus, puisque le secteur légitime réalise moins de ventes du fait de la contrefaçon et emploie donc moins de travailleurs.
Ces estimations figurent dans un rapport pilote de l’Office de l’harmonisation dans le marché intérieur (OHMI), produit par l’Observatoire européen des atteintes aux droits de propriété intellectuelle.

Ce rapport, le premier d’une série d’études économiques évaluant l’incidence de la contrefaçon sur l’économie de l’UE, a également mis en évidence que lorsque les répercussions sur les fournisseurs sont prises en compte, la contrefaçon représente 9,5 milliards d’euros de pertes de ventes pour les entreprises légitimes du secteur dans l’UE, ce qui équivaut à quelque 80 000 emplois perdus.

Par ailleurs, la présence de la contrefaçon entraîne une perte de 1,7 milliard d’euros de recettes publiques, correspondant à l’impôt sur le revenu, aux contributions sociales et à la TVA qui ne sont pas payés par les fabricants et les vendeurs de produits contrefaisants.

D’autres rapports du même type, sur 12  autres secteurs d’activité, sont attendus dans les 18 prochains mois, comme les vêtements, chaussures et accessoires, les médicaments, les bagages et sacs à main, les jeux et jouets, les ordinateurs et pièces automobiles, l’horlogerie et la bijouterie…

 

Télécharger l’étude pilote : « Le coût économique des atteintes aux DPI dans le secteur des produits de beauté et des soins personnels ».