Opération REPLICA: 1,2 million de produits de contrefaçon et 130 millions de cigarettes saisis

Écrit par © Filactu le . Rubrique: Europe

L'opération douanière internationale REPLICA a visé l’importation de produits de contrefaçon par voie maritime. Elle a été organisée dans le cadre de la réunion Asie-Europe (ASEM) qui s’est tenue à Bruxelles début octobre et fait partie des efforts conjoints déployés, entre l’Europe et la Chine, pour lutter contre les produits de contrefaçon.

Sous la coordination de l'Office européen de lutte antifraude (OLAF), les autorités douanières ont procédé à des contrôles ciblés, physiques ou aux rayons X, de plusieurs centaines de conteneurs sélectionnés. Ces contrôles ont révélé la présence d'un large éventail de produits de contrefaçon incluant des cigarettes, des parfums, des pièces détachées de voitures et de bicyclettes, des jouets, des accessoires de mode et des appareils électriques.

Les saisies de cigarettes à elles seules ont permis d'éviter une perte de 25 millions d'euros en droits de douane et taxes. En fait, les 130 millions de cigarettes saisies  équivalent à la consommation annuelle de 17 000 personnes fumant un paquet par jour. En ce qui concerne l'ensemble des saisies effectuées dans le cadre de cette opération, la valeur des produits authentiques équivalents est estimée à plus de 65 millions d'euros.

L’Opération REPLICA a été l’occasion, pendant deux semaines, de tester la coopération entre tous les États membres de l'Union, la Norvège, la Suisse, 11 partenaires internationaux (1), Interpol, Europol et l'Organisation mondiale des douanes. C'est la première fois qu'un agent de liaison des douanes chinoises travaillait depuis le quartier général de l'opération dans les locaux de l'OLAF.

Un certain nombre de titulaires de droits légitimes ont également apporté une contribution appréciable au ciblage des produits visés par l'opération, ce qui a conduit à plusieurs saisies fructueuses. La coopération étroite avec les titulaires de droits continuera à être explorée par l'OLAF, en particulier pour les produits présentant un risque pour la santé et la sécurité des citoyens ou potentiellement dangereux pour l'environnement.

(1) L’Australie, le Cambodge, la Chine, l'Indonésie, le Japon, la Malaisie, la Nouvelle-Zélande, le Pakistan, Singapour, la Fédération de Russie et la Thaïlande.