« Formidable hold-up »

Écrit par Philippe COLLIER le . Rubrique: Editorial

« Le débat idéologique sur le téléchargement gratuit sur Internet a masqué en réalité un formidable hold-up », écrit Yves Mamou, dans une analyse intitulée « Sanofi-John Lennon, même combat ? », qui fait un parallèle entre la défense des droits de propriété intellectuelle dans le secteur de la pharmacie et celui de la culture (le Monde du 8 février).

« Les fournisseurs d’accès à Internet et les fabricants de baladeurs numériques […] ont bâti un empire sur l’idée que la culture était gratuite. Combien de foyers seraient aujourd’hui abonnés en haut débit à Internet et combien d’iPod auraient été vendus à 300 ou 400 euros pièce s’il avait été admis par tous les citoyens des pays développés que chaque chanson, film ou logiciel devait être payé rubis sur l’ongle au lieu d’être téléchargé gratuitement ?»

Le fait est indiscutable – les économistes ont depuis longtemps expliqué que le financement des infrastructures Internet eût été fortement compromis sans cet engouement des consommateurs pour louer très cher une bande passante ou acheter des mémoires de stockage sans valeur intrinsèque. En achetant un équipement, même inutile sans contenu, les consommateurs ont le sentiment d’acheter du solide. Pourtant, ces supports payants ne sont que des moyens d’accès, mais dont le consommateur perçoit le coût comme une sorte de forfait qui lui donnerait droit à des contenus et des services gratuits. Comme quoi, nous sommes toujours dans une économie du matériel, qui valorise toujours le produit au détriment des contenus immatériels…

Ph.C.

CR22