Accord franco-italien contre la vente de contrefaçons à Vintimille

Écrit par © Filactu le . Rubrique: Campagnes

MOU-Vintimille-Unifab-IndicamLes associations anti-contrefaçon française (Unifab) et italienne (Indicam) ont formalisé un protocole d’accord avec la ville frontalière de Vintimille, « réputée » pour son marché de la contrefaçon.

Selon le communiqué de l’Unifab, « cette alliance franco-italienne, dont les discussions ont été entamées il y a déjà quelques mois est désormais officielle et démontre l’importance de mettre en œuvre des mesures proactives et concertées, pour éradiquer les réseaux criminels qui organisent la distribution de contrefaçons sur le territoire européen. »

Cette convention prévoit notamment que la Municipalité collabore avec les associations française et italienne et implique ses forces opérationnelles publiques dans la lutte contre la contrefaçon en formant ses agents à reconnaître les vrais produits des faux. Elle s'engage par ailleurs à informer les consommateurs et les citoyens par le biais de campagnes de sensibilisation, concernant les effets et conséquences de la contrefaçon, développées par l’Unifab et l’Indicam.

« Grâce à son Maire Enrico Ioculano, et à l’implication du Consul de France à Vintimille, Roger Brocchiero le marché de Vintimille, internationalement connu, s’engage aujourd’hui à effectuer les efforts nécessaires pour entrer dans une démarche commune de faire disparaître l’offre de contrefaçon. Cette volonté politique de la ville de Vintimille est un signe fort qui portera, je l’espère, ses fruits pour un meilleur développement économique des produits locaux et pour la protection des consommateurs ! », estime Delphine Sarfati-Sobreira, Directrice générale de l’Unifab. <

Article associé :

Vintimille agit timidement contre la contrefaçon mafieuse
Écrit le 20 juillet 2018. Rubrique: Editorial