« Fair Play », la nouvelle campagne de sensibilisation des éditeurs de logiciels à l’attention des entreprises

Écrit par © Filactu le . Rubrique: Campagnes

logo-BSAPar cette action la BSA-|The Software Alliance a pour objectif de faire baisser l’usage des logiciels non conformes ou piratés qui s’élève encore à 36% en France ; les éditeurs invitent les entreprises à mieux gérer leurs actifs logiciels avec des outils adaptés.

BSA | The Software Alliance annonce le lancement d’une grande campagne de sensibilisation destinée aux entreprises. Intitulée « Fair Play », celle-ci se veut résolument pragmatique en fournissant tout un arsenal d’outils comme par exemple un site Web permettant aux entreprises de procéder en ligne à une simulation d’audit pour vérifier par elles-mêmes qu’elles sont bien en conformité avec la réglementation et avec tous les aspects contractuels liés à l’utilisation d’un ensemble complexe, car hétérogène, de logiciels ; de la publicité en ligne, des white papers et des méthodologies sont également au menu, ainsi que des actions de vérification ciblant l’ensemble des sociétés et des parcs d’entreprises.

À travers cette opération d’envergure, la BSA se donne pour objectif de braquer les projecteurs sur la nécessité pour les entreprises de mieux prendre en compte la gestion de leurs actifs logiciels et des licences associées. Il s’agit aussi pour la BSA d’attirer l’attention des entreprises sur les risques encourus via l’utilisation de logiciels non conformes.

BSA Fairplay campagne Football
Une campagne sous le signe du « Fair Play » sportif
2014 aura constitué une année résolument placée sous le signe du sport. Dont on sait que chaque discipline est régie par un ensemble de règles que les participants se doivent de respecter. De même, la BSA prône un comportement « fair play » : « en effet, si vous ne voulez pas respecter le règlement, alors vous ne participez pas, ou si vous le faites, vous risquez d’être pénalisé », pointe François Rey, Président du comité France de la BSA.

Ainsi, la BSA encourage les bonnes pratiques et la loyauté dans la compétition, mais joue aussi le rôle de coach, avec la fourniture d’informations, de conseils et d’outils pour s’améliorer, et enfin si nécessaire, celui d’arbitre, s’assurant que les entreprises utilisent leurs logiciels de façon conforme.

« Ne pas être en conformité signifie créer les conditions d’une concurrence déloyale », déclare François Rey. « En ciblant les entreprises ou les parcs de sociétés, nous voulons montrer que la BSA prendra des mesures significatives à l’encontre des entreprises récalcitrantes, qui ne respectent pas les règles en utilisant des logiciels sans licence. En évangélisant les sociétés via nos outils et tout le contenu disponible sur notre site Web, nous voulons les aider à mieux intégrer ces règles, » ajoute-t-il.

BSA Fairplay campagne circuit
Un taux de logiciels non conformes trop élevé en France, surtout dans l’Est et le Nord
Selon l’étude mondiale de la BSA sur les logiciels, menée tous les 2 ans en collaboration avec IDC, 36 % de logiciels installés sur des PC en France en 2013 étaient des programmes sans licence conforme (contre 31% pour l’Union Européenne et 43% à l’échelle mondiale). Leur valeur commerciale totalise quant à elle 2,7 milliards de dollars (à comparer aux 13,5 milliards de dollars pour l’ensemble de l’UE), soit un peu moins de 2 milliards d’euros.

Au niveau national, IDC a également mené une étude pour déterminer quelles zones géographiques étaient les plus sujettes à la non-conformité et c’est l’Est de la France (42%) ainsi que le Nord (39%) qui arrivent en tête, d’où la volonté de la BSA de concentrer ses actions de terrain sur ces régions, sans pour autant délaisser le reste du territoire.

http://www.bsa.org/?sc_lang=fr-FR