Acteurs

Fabrice Ducceschi au conseil de l’Unifab

Écrit par CR17 le . Rubrique: Acteurs

Fabrice-Ducceschi-Nike_optFabrice Ducceschi, 42 ans, P-DG de Nike France, a été nommé au conseil d’administration de l’Union des fabricants le 28 juin dernier. Signe, sans doute, que Nike – sponsor officiel des championnats de rugby en 2007 – entend agir plus efficacement contre les contrefacteurs de sa marque et de ses modèles.

Journal de campagne : les actions de prévention continuent d’occuper le terrain

Écrit par CR17 le . Rubrique: Acteurs

Dans le prolongement de la trop éphémère campagne télévisuelle «Contrefaçon non merci!», les acteurs de la lutte anti-contrefaçon se sont mobilisés tout au long de l’été etn’ont pas relâché leurs efforts d’information et d’intervention auprès du grand public. Voici les principales initiatives portées à notre connaissance.

L'Unifab s'attaque aux sites d'enchères

Écrit par © Filactu le . Rubrique: Acteurs

18 août 2006 : Marc-Antoine Jamet, président de l'Union de fabricants déclare à l’agence Reuters que la principale Association française de lutte anticontrefaçon va déposer, courant septembre, des plaintes au pénal contre plusieurs sites d’enchères en ligne, dont eBay, le californien iOffer.com et le japonais Rakuten, pour vente de produits contrefaisants.

La demande d’intervention : pourquoi et comment ?

Écrit par CR15 le . Rubrique: Acteurs

L’efficacité de la lutte anti-contrefaçon en Europe serait considérablement renforcée si les entreprises coopéraient davantage avec les services douaniers. Dans leur propre intérêt.

Un court-circuit qui coûte un milliard de dollars

Écrit par CR15 le . Rubrique: Acteurs

L’industrie de l’appareillage électrique résidentiel n’est pas épargné par la fraude, encore amplifiée avec la mondialisation des échanges. Sa réponse : fédérer les volontés et les moyens de défense.-Car les risques sont de taille.

Christophe Zimmermann rejoint l’OMD

Écrit par CR14 le . Rubrique: Acteurs

ZimmermannActeur reconnu de la lutte anti-contrefaçon au sein de la Commission européenne (DG Taxud) depuis avril 2000, Christophe Zimmermann vient de rejoindre l’Organisation mondiale des douanes (OMD), en qualité d’administrative officer. Dans le cadre de ses nouvelles fonctions, il sera plus particulièrement chargé de la lutte contre la contrefaçon et la piraterie à la Direction du contrôle et de la facilitation (Compliance and Facilitation), sous l'autorité de Mike Schmitz (États-Unis).

Équipement automobile : l’union fait la force

Écrit par CR13 le . Rubrique: Acteurs

Le G6 est une alliance informelle et néanmoins combative, née de la volonté d’hommes et de femmes qui connaissent bien la réalité de la contrefaçon sur le terrain. Encourageant.

Une année chargée pour le Cnac

Écrit par CR14 le . Rubrique: Acteurs

CR14-conf-campagne_fmtC’est à l’occasion de l’assemblée générale du Comité national anti-contrefaçon(Cnac) qu’a été lancée, le 3 avril dernier, la campagne nationale « Contrefaçon non merci », en présence de François Loos, ministre de l’Industrie.

Dernier hommage à Bernard Lacoste

Écrit par CR13 le . Rubrique: Acteurs

« Voyageur infatigable, Bernard Lacoste s’est éteint le 21 mars 2006, après avoir lutté pendant plus de quarante ans pour le développement et la défense de l’une des marques les plus connues au monde. » C’est en ces termes que Marc-Antoine Jamet, le président de l’Unifab, a rendu hommage à l’entrepreneur réputé pour sa pugnacité mais aussi sa gentillesse, dans le cadre du 11e Forum européen de la propriété intellectuelle.
Sous sa direction, l’entreprise familiale au crocodile s’est considérablement développée, les ventes annuelles passant de 300-000 produits en 1963 à près de 50 millions en 2005 dans plus de 110 pays.

Juguler les dérives du cybercommerce

Écrit par CR12 le . Rubrique: Acteurs

Pour la plupart des marques, surtout les grandes, mais pas seulement, de tous les secteurs, le développement massif des ventes de produits contrefaisants sur Internet est une préoccupation grandissante. Elles pointent du doigt notamment les sites de ventes aux enchères entre particuliers – dont le montant des échanges dans le monde dépasse les 34 milliards de dollars par an – où certains trafics illicites bénéficient des outils de promotion et de paiement du commerce légal, sans être combattus avec suffisamment d’énergie à leurs yeux.