ScanTrust lève 4,2 M$ de SVC-Ltd/Crédit Suisse

Écrit par © Filactu le . Rubrique: Acteurs

La startup suisse, ScanTrust (Lausanne), créée en 2014, a annoncé le 15 novembre 2017, la clôture d'un financement de série A de 4,2 millions de dollars mené par SVC-Ltd, filiale à 100% du Crédit Suisse.

Parmi les autres investisseurs institutionnels participant à ce tour de table figurent : Innogy Ventures, le fonds de capital-risque MIT alumni Castor Ventures, ID Capital Pte. (Singapour), le fonds VC de Privilège Management SA, ainsi que l'investisseur existant SOSV et d'autres investisseurs stratégiques de l'impression et de l'emballage, ou encore, l’entrepreneur capital-risqueur Jürgen Bauer.

ScanTrust fournit une plate-forme IoT basée sur le cloud qui connecte des produits individuels à l’Internet en utilisant sa technologie brevetée d’identifiants uniques sécurisés. Les consommateurs et les inspecteurs des marques peuvent utiliser leur téléphone pour scanner des codes QR sécurisés sur des produits et recevoir des données en temps réel sur leur authenticité et leur origine. Les entreprises bénéficient ainsi d'une visibilité sans précédent sur leurs chaînes d'approvisionnement, ce qui leur permet de surveiller le flux des marchandises, de procéder à l'authentification des produits mobiles et d'engager les consommateurs. 

Cette année, ScanTrust a lancé plusieurs projets d’envergure avec des entreprises du secteur alimentaire et des boissons appartenant au Global Fortune 1000, en plus du déploiement mondial de 7 000 références du fabricant de pompes industrielles Leybold. Citons aussi, un nouveau partenariat avec Ramon Chozas et le gouvernement argentin pour mettre en place un timbre fiscal de nouvelle génération afin d’assurer une traçabilité sécurisée et une authentification mobile de toute l'industrie semencière argentine. 

« La confiance des consommateurs devient le principal moteur de la fidélité aux marques et aux entreprises, affirme Nathan J. Anderson, PDG et cofondateur de ScanTrust. Les chaînes d'approvisionnement transfrontalières sont de plus en plus complexes et la croissance rapide des produits de contrefaçon remettent en question les systèmes de suivi traditionnels.  De nouveaux outils numériques sont nécessaires pour sécuriser leurs chaînes d'approvisionnement et permettre une plus grande visibilité à chaque étape, de l'approvisionnement à la production en passant par la consommation. » <

PhC