NOMINATIONS : António CAMPINOS, Jean-Philippe MOCHON, Mathias PIGEAT, Wilfrid ROGÉ

Écrit par © Filactu le . Rubrique: Acteurs

Antonio-CAMPINOS-OEB-EPOAntónio CAMPINOS prochain président de l'OEB/EPO
Le Conseil d’administration de l’Office européen des brevets (OEB/EPO) a élu, le 11 octobre dernier, le Portugais António Campinos comme prochain président, il succédera à Benoît Battistelli, pour un mandat de cinq ans, le 1er juillet 2018.

Jean-Philippe MOCHON prend la présidence d’une commission sur la propriété intellectuelle
Conseiller d’État depuis 2015, Jean-Philippe Mochon a été nommé président de la commission prévue à l’article L. 214-4 du code de la propriété intellectuelle en remplacement de Mme VEROT (Célia), appelée à d'autres fonctions.

Le Conseil supérieur de la propriété littéraire et artistique (CSPLA) avait déjà confié en juillet dernier une mission sur « l’interopérabilité effective des contenus numériques en Europe » à Jean-Philippe Mochon.


mathias pigeatMathias PIGEAT est nommé chef du service de la présidente de l'Autorité de la concurrence
Au service de la présidente de l'Autorité de la concurrence Isabelle de Silva, ce service est en charge des relations institutionnelles, européennes et internationales de l'Autorité.
Mathias Pigeat succède à David Viros, qui a rejoint le Tribunal de l'Union européenne en qualité de référendaire.
Titulaire d'un master 2 Recherche Droit Public des Affaires / Economique (2007) de l'Université Panthéon Sorbonne Paris 1 et d'un mastère spécialisé Droit et Management International (2009) préparé à HEC Paris, Mathias Pigeat a obtenu le CAPA en 2011. Après avoir exercé quelques années en tant qu'avocat, il a rejoint l'Autorité en janvier 2016 en qualité de conseiller chargé des affaires européennes au service de la présidence de l'Autorité.
 
Consulter l'organigramme de l'Autorité



Wilfrid RogeWilfrid ROGÉ rejoint les laboratoires SERVIER

Jusqu’à présent directeur de la formation de l’Institut de Recherche Anti-Contrefaçon de Médicaments (IRACM), Wilfrid Rogé a rejoint, le 16 octobre, le groupe pharmaceutique Servier (et ses deux filiales Biogaran et Egis) en tant que responsable mondial anti-contrefaçon.