Legisway intègre la signature électronique d’Universign

Écrit par © Filactu le . Rubrique: Acteurs

logo-LegiswayLegisway, précurseur sur le marché du contract management, éditeur du logiciel Contrat’tech, intègre à sa solution la signature électronique du français Universign.

L’intégration de la signature électronique, développée par Universign, marque la finalisation du processus complet de dématérialisation des documents. Elle fait de Contrat’tech, un logiciel innovant de gestion des contrats et de pilotage des activités juridiques de l’entreprise, une solution globale et « sans couture » pour les clients souhaitant automatiser leurs flux de données et signer n'importe quel document, en tout lieu, à tout moment et sur tous les appareils.

Selon Nicolas Sarraquigne, responsable ventes France de Legisway, « nous avions affaire, lors des consultations d’appels d’offres, à des demandes croissantes d’intégration de la signature électronique dans Contrat’tech. Il s’agissait d’un prérequis devenu quasiment systématique pour bon nombre d’entreprises ou d’organismes publics. »

Bénéfices de la nouvelle fonctionnalité

Les usages de la signature électronique dans Contrat’tech sont totalement invisibles pour le signataire et transverses à toute la solution :

  • au sein du module Contrats pour signer les accords, approbations et conventions réglementées
  • au sein du module Pouvoirs pour signer les Lettres de pouvoir
  • au sein du module Corporate pour signer les Pactes d’actionnaires

Par ailleurs, la signature électronique offre des bénéfices de sécurisation et de traçabilité des échanges supérieurs à la signature manuscrite et favorables aux différentes parties. Les différents niveaux possibles de signature Universign permettent de s’adapter au niveau d’exigence de sécurité les plus variés des clients.

« Le choix de Legisway vient renforcer le positionnement Universign, dont la solution est déjà plébiscitée par plus de 1 000 clients, » se félicite Christian Dayaux, directeur commercial et marketing d’Universign.  « La question n’est plus de savoir si la dématérialisation à 100% est une opportunité crédible, mais plutôt de savoir comment la mener et au plus vite. Par ailleurs, la nouvelle réglementation européenne eIDAS contribue aussi à accélérer la mutation en confirmant la valeur légale de la signature électronique sur un plan européen. Elle est aussi très regardée par le reste du monde pour devenir une référence plus large ».

Fondée en 2000 la start-up Legisway (49 personnes, CA 4,4 M€ dont 15 % consacrés à la R&D)  s’ouvre désormais à l’international. Avec plus de 30 000 utilisateurs à travers le monde (dont 20% de juristes), Legisway répond aux besoins de 300 grandes entreprises, dont 40 % du CAC 40 et une centaine de PME. Enfin, Universign est membre du Cloud Signature Consortium. <

PhC