Bons résultats pour Giesecke + Devrient en 2016

Écrit par © Filactu le . Rubrique: Acteurs

Au cours de l'exercice 2016, le groupe allemand Giesecke + Devrient (G+D) a affiché, une croissance de près de 4%, pour un chiffre d’affaires d’environ 2,1 milliards d'euros — les revenus les plus élevés de son histoire — avec un résultat net positif de 52,5 M€ stable par rapport à l’année précédente.

Une réorganisation en profondeur

Au cours du dernier exercice, G+D a jeté les bases d'une nouvelle organisation du Groupe, qui est implantée depuis le début de 2017 et qui entrera en vigueur au troisième trimestre de 2017. Le Groupe G+D est désormais divisé en quatre unités qui seront des entreprises indépendantes ayant une plus grande liberté et responsabilité d'entreprise que par le passé.

Les unités commerciales Banknote et Mobile Security ont été renommées :
• Giesecke + Devrient Currency Technology GmbH, et ;
• Giesecke + Devrient Mobile Security GmbH.
Les deux autres unités d'affaires sont Veridos GmbH — dans laquelle G+D détient une participation majoritaire de 60 % — et la société cotée Secunet AG, où G+D est l'actionnaire majoritaire d'environ 79 %.

Activités des quatre unités d'affaires

• Avec environ 928 M€ de revenus, l'unité Banknote a largement contribué aux revenus 2016 du Groupe. Et elle a terminé l'année financière avec un carnet de commandes le plus élevé de son histoire.

• L’unité commerciale Mobile Security a réalisé un chiffre d'affaires d'environ 863 M€. L'environnement commercial se caractérise par une concurrence féroce sur les prix. Les revenus ont augmenté en Inde, en Chine et en Indonésie au cours de l'exercice 2016. Bien que la migration EMV (migration vers les cartes de paiement à puce) aux États-Unis et l'activité d'insertion SIM en Asie sont restées inférieures au niveau de l'année précédente, en revanche les revenus dans les secteurs des transports publics locaux et les services publics ont significativement augmenté.

Veridos GmbH a enregistré une croissance d'environ 33 % en 2016. Cela s'explique en grande partie par une augmentation substantielle de son activité de carte d'identité. Veridos a contribué pour environ 183 M€ aux revenus totaux de G+D.

• Enfin, la société cotée Secunet AG a augmenté son chiffre d'affaires de 28 % à environ 115 M€ en 2016.

Un incubateur dédié à la transition digitale de l’entreprise

En mai 2017, G+D lancera une nouvelle unité qui servira de catalyseur et d’incubateur aux nouvelles technologies  et nouveaux modèles commerciaux au sein de l'entreprise. Cette filiale indépendante, « G+D advance52 » aidera les autres unités à étendre leurs activités numériques dans les domaines du paiement, de l’ID et de la connectivité. L'objectif est de développer de nouveaux produits et services tout en facilitant leur mise sur le marché grâce à un processus accéléré.

En ce qui concerne l’exercice en cours, G+D se dit optimiste et s'attend à ce que ses revenus et ses résultats d'exploitation soient semblables à ceux 2016. <

PhC