L’UE renonce à la contrefaçon du rosé

Écrit par CR45 le . Rubrique: Acteurs

logo-Couper-rose-_fmtLes élus du Pays d’Aix réunis , le 15 mai 2009, à Saint-Cannat, près d’Aix-en-Provence, avaient adopté à l’unanimité une motion afin de réaffirmer leur soutien aux producteurs de rosé face à l’intention de la Commission européenne « de lever, sans aucune concertation, l’interdiction du coupage des vins rouge et blanc (ndlr : sans appellation) pour faire une mixture baptisée “vin rosé” ».

Les élus demandaient aussi au gouvernement français, d’interdire cette contrefaçon et de « défendre au niveau européen le vin rosé en qualité de produit authentique. » Sous la pression de la France et de l’Italie la Commission européenne a finalement décidé, le 8 juin 2009, qu’elle renonçait à modifier la législation sur le sujet. Les vignerons soulignent que les cépages consacrés à l’appellation rosé sont spécifiques alors que le vin de coupage est composé à 90 % de vin blanc ordinaire. Remarquons qu’il est paradoxal que l’UE, qui promeut la qualité des produits alimentaires, encourage parfois le faux, comme elle l’a déjà fait pour le chocolat ou l’échalote de semis.